6 janvier 2022
Campagne de philanthropie
La Ville de Saint-Hyacinthe remet plus de 30 000 $ à Centraide Richelieu-Yamaska
Par: Le Courrier

L’équipe des employés et élus de la Ville de Saint-Hyacinthe est très fière des résultats remarquables de sa campagne interne de philanthropie qui a permis d’amasser un montant record de 30 601 $, soit 3231 $ de plus que l’année dernière.

« Notre campagne annuelle démontre bien notre force interne et notre solidarité envers nos citoyens. Nous avons perçu cette campagne comme une opportunité de redonner et d’aider notre communauté à la suite des derniers mois plus difficiles. Les résultats de cette année dépassent toutes nos attentes », a indiqué le maire de Saint-Hyacinthe, André Beauregard.

Le taux de participation global a atteint 70 %, soit 13 % de plus que l’année précédente, ce qui correspond également à une augmentation de 40 % depuis 2014. Cette grande mobilisation est particulièrement marquée chez les 87 employés du Service des travaux publics, dont 100 % des effectifs ont participé à la campagne. Ils ont ainsi reçu la coupe de l’ambassadeur de l’année, un trophée qu’ils devront défendre l’année prochaine.

Cinq autres équipes ont également réussi cet exploit, soit le conseil municipal, l’urbanisme et l’environnement, la direction générale et les ressources humaines ainsi que les communications et la participation citoyenne.

L’atteinte de ces résultats est possible grâce à l’implication des 22 ambassadeurs volontaires dans chaque service qui ont réussi à mobiliser leurs collègues avec brio. Pour une huitième année, la Ville a réussi son défi de rassembler les employés et élus autour des activités philanthropiques tout en fidélisant leur implication à la défense de causes importantes pour la population maskoutaine.

« Je tiens à remercier tous les employés et les élus municipaux qui ont participé à ce grand élan de générosité. Depuis 2014, un montant de 188 594 $ a été remis aidant ainsi des familles, des jeunes et des moins jeunes qui vivent un moment difficile », a conclu M. Beauregard.

image