1 septembre 2011
La Ville était prête
Par: Le Courrier

Dans l’attente de la tempête du siècle, le service des Travaux publics a pris soin d’établir son quartier général à l’édifice Gäétan-Bruno. « Nous avions pris les dispositions nécessaires et réquisitionnées des employés stratégiques afin d’établir un centre de coordination temporaire pour gérer les requêtes de citoyens », a expliqué, le directeur du service, lui-même sur place.Outre Yvan de Lachevrotière, 15 cols bleus, quatre cadres et une secrétaire ont été appelés au front. « En temps normal, seul un contremaître demeure de garde le dimanche », a précisé M. de Lachevrotière.En plus des neuf pompiers présents à la caserne en tout temps, le service de Sécurité incendie a quant à lui ajouté quatre hommes à sa flotte dimanche midi en plus d’en rappeler 11 autres en soirée.L’intervention aura nécessité l’investissement de 8 000 $, distribués principalement en salaires aux employés mobilisés pour Irène. « Les poches de sable, ce n’est pas ça qui coûte le plus cher », a indiqué le directeur général de la Ville, Louis Bilodeau, pour qui le coût de l’inaction aurait été nettement plus élevé.« Nous avons pu intervenir de façon préventive au niveau des stations de pompage afin de soulager le réseau d’aqueduc pluvial fortement éprouvé par les fortes précipitations dès 16 h dimanche et ainsi éviter bon nombre de refoulements dans les sous-sols », a appuyé Yvan de Lachevrotière.

image