12 mai 2022
L’art d’exposer sa fragilité
Par: Sarah Villemaire
La finissante du programme d’Arts visuels et médiatiques du Cégep de Saint-Hyacinthe Charly Aubin présentera au public son œuvre intitulée Les corps de notre rencontre lors de l’exposition à Expression du 13 au 22 mai. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La finissante du programme d’Arts visuels et médiatiques du Cégep de Saint-Hyacinthe Charly Aubin présentera au public son œuvre intitulée Les corps de notre rencontre lors de l’exposition à Expression du 13 au 22 mai. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les finissants du programme d’Arts visuels et médiatiques du Cégep de Saint-Hyacinthe apportent présentement les dernières retouches avant le grand dévoilement de leur exposition intitulée Attention, fragile!. Dès vendredi, 24 œuvres seront exposées à Expression, centre d’exposition de Saint-Hyacinthe, illustrant le fruit de leur travail après deux ans de formation.

C’est sous les thèmes de la vulnérabilité et de la fragilité que les finissants de ce programme dévoileront au public leur processus créatif et technique en constante évolution depuis les derniers mois. Inspirant, ce projet artistique et collectif met en relief les grands bouleversements de chacun.

« La vulnérabilité et la fragilité dans son ensemble sont vraiment des idées frappantes, car, en tant qu’artiste, on travaille quotidiennement avec nos émotions pour créer. On ne cache pas ce qu’on ressent et on a moins peur d’afficher nos faiblesses au grand jour », explique le finissant Justin Dupont.

Dans la même lignée, la responsable de la coordination du programme, Marie-Ève Charron, se dit impressionnée par l’énergie déployée par les étudiants dans ce projet. « Le thème de l’exposition est vraiment venu les interpeller, car ils ont fait de leur faiblesse leur force et c’est très beau à voir », souligne-t-elle.

Passant de la peinture à l’animation 3D, une variété d’œuvres viendront colorer la salle d’exposition du 13 au 22 mai. Le vernissage aura lieu à compter de 17 h demain. Des prix seront remis aux plus méritants du groupe.

Créer malgré tout

Le parcours collégial de ces finissants n’aura pas été de tout repos. La plupart d’entre eux ont poursuivi leurs études sur fond de pandémie. Heureusement, la majorité des ateliers de création ont été offerts en présentiel ces dernières sessions, au grand bonheur des étudiants.

« Nos ateliers en présentiel nous ont permis de nous entraider et de conserver le contact humain que des étudiants d’autres programmes ont malheureusement perdu au fil de leur parcours », mentionne la finissante Charly Aubin.

Empruntant des chemins différents à l’université, ces deux étudiants tiennent à souligner la polyvalence du programme et le savoir-faire des enseignants. « On est vraiment chanceux d’avoir un cégep qui fait tout pour nous faire découvrir toutes les facettes de l’art. En plus des cours de peinture et de sculpture, la création multimédia occupe une belle place dans notre formation. Ce fut vraiment un beau parcours », affirme Justin Dupont.

image