15 septembre 2016
Las Vegas mise sur le dépisteur Raphaël Pouliot
Par: Maxime Prévost Durand
Après deux saisons en tant que dépisteur en chef des Huskies de Rouyn-Noranda, Raphaël Pouliot fera le saut dans la LNH avec la nouvelle équipe de Las Vegas. Photo Courtoisie

Après deux saisons en tant que dépisteur en chef des Huskies de Rouyn-Noranda, Raphaël Pouliot fera le saut dans la LNH avec la nouvelle équipe de Las Vegas. Photo Courtoisie

Après deux saisons en tant que dépisteur en chef des Huskies de Rouyn-Noranda, Raphaël Pouliot fera le saut dans la LNH avec la nouvelle équipe de Las Vegas. Photo Courtoisie

Après deux saisons en tant que dépisteur en chef des Huskies de Rouyn-Noranda, Raphaël Pouliot fera le saut dans la LNH avec la nouvelle équipe de Las Vegas. Photo Courtoisie

<p>L’équipe d’expansion de Las Vegas dans la LNH aura une saveur maskoutaine. Afin de préparer son intégration au circuit Betteman, l’organisation du Nevada a engagé Raphaël Pouliot à titre de dépisteur pour les territoires du Québec et des Maritimes.</p>

Il y a à peine un peu plus de deux mois, le Maskoutain de 25 ans avait été promu au poste d’adjoint au directeur général des Huskies de Rouyn-Noranda, où il était déjà le dépisteur en chef de l’équipe depuis deux ans. Il devait d’ailleurs conserver ce rôle au sein de l’organisation.

« Je ne m’attendais pas à ça. J’étais au camp des Huskies depuis la mi-août et tout allait bien, on était prêt pour la saison », raconte-t-il au bout du fil, alors qu’il se trouvait à Las Vegas.

Il y a deux semaines, il recevait un premier appel de l’adjoint au directeur général, Kelly McCrimmon. À partir de ce moment, tout a déboulé rapidement. « Ça a complètement changé mes plans », avoue Pouliot. À peine une semaine plus tard, il prenait l’avion pour Las Vegas pour les premières rencontres avec l’organisation.

« C’est une très belle opportunité pour moi. C’est rare qu’on a la chance de partir de zéro. Tout le monde est nouveau dans l’équipe. Le premier contact a été très bon », lance-t-il.

Lui-même joueur au sein de la LHJMQ de 2009 à 2012, avec notamment les Cataractes de Shawinigan et l’Armada de Blainville-Boisbriand, Pouliot était devenu dépisteur pour les Huskies au terme de sa carrière junior. Depuis 2014, il était le dépisteur en chef de l’équipe de l’Abitibi-Témiscamingue.

La saison 2015-16 des Huskies a été couronnée par une participation à la Coupe Memorial au printemps. Au sein de cette équipe, la grande majorité des joueurs provenaient du repêchage, un fait d’armes qui a attiré l’attention de l’équipe de Las Vegas.

« À Rouyn, on a toujours bâti l’équipe par le repêchage. Avec une équipe d’expansion, on n’a pas le choix de procéder de cette façon », analyse Pouliot. Celui-ci sillonnera donc les arénas de la LHJMQ au cours de la prochaine saison à la recherche des meilleurs talents en prévision du premier repêchage du nouveau club de la LNH.

L’équipe de Las Vegas, dont le nom reste toujours à être confirmé, fera son entrée dans la LNH à compter de la saison 2017-18, tel qu’annoncé en juin dernier. 

image