18 novembre 2021
Le Centre de bénévolat récolte 4,1 M$ en prévision d’un déménagement
Par: Sarah-Eve Charland

Serge Bossé, directeur général sortant de la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe et président d’honneur de la campagne, et Marie-Élaine Morin, directrice du Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Grâce à une vaste campagne de financement, le Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe a maintenant en main un budget substantiel pour se relocaliser et assurer sa pérennité. La collecte de fonds qui ciblait des entreprises a permis de récolter 4,1 M$.

Publicité
Activer le son

La cuisine à la maison Benoit-Benoit sur la rue Dessaulles était rendue trop petite pour les besoins de l’organisme communautaire. Non seulement l’organisme était déjà grandement sollicité, mais sa pertinence a atteint des sommets pendant la pandémie, assure la directrice du Centre de bénévolat, Marie-Élaine Morin. Les demandes de repas ont explosé. L’organisme a servi près de 100 000 repas au cours des 12 derniers mois.

Le Centre de bénévolat a pour mission de favoriser l’action bénévole, de venir en aide à des personnes seules vivant des situations de précarité, de soutenir et d’assister des familles aux prises avec des besoins urgents. De façon temporaire, le Centre utilise les installations de l’ancien Club de golf La Providence, mais devra déménager d’ici mars 2023. L’objectif est de trouver un local de 5000 pieds carrés près du centre-ville.

« Nos installations à la maison Benoit-Benoit étaient vraiment trop étroites, non fonctionnelles par rapport au volume de production qu’on a actuellement. On travaille fort pour trouver un lieu à proximité du centre-ville. On a besoin d’un local qui va pouvoir contenir toutes les installations et équipements d’une production alimentaire. Notre cuisine fait en moyenne entre 80 000 et 100 000 repas annuellement. On doit avoir des installations adéquates et actuelles pour pouvoir répondre à la demande et mieux desservir l’ensemble de la MRC », souligne Mme Morin.

Campagne de financement majeure

La campagne de financement s’est déroulée discrètement en ciblant directement les entreprises de la région ainsi que la Ville de Saint-Hyacinthe et la MRC des Maskoutains. La présidence d’honneur de la campagne a été assumée par le directeur général sortant de la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe, Serge Bossé. Le Fonds du Grand Mouvement de Desjardins a remis 1 M$ à la collecte de fonds et la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe a ajouté 250 000 $. La Ville de Saint-Hyacinthe versera au total 325 000 $. De son côté, la MRC remettra sur cinq ans 175 000 $.

« Je tiens à vous assurer mon soutien indéfectible envers la vision du Centre de bénévolat. Je suis plus que jamais convaincu que la mission du Centre de bénévolat est essentielle au bien-être de notre communauté. Le Centre représente un apport important pour la Ville », a souligné le maire de Saint-Hyacinthe, André Beauregard, dans son tout premier discours à titre de premier magistrat de la Ville.

La campagne de financement a permis de récolter 4,1 M$, soit 100 000 $ de plus que l’objectif que s’était fixé la Fondation du bénévolat maskoutain. De ce nombre, 1,2 M$ seront investis dans un fonds de capitalisation afin d’assurer la pérennité de l’organisme.

Le Centre de bénévolat regroupe une trentaine d’employés et près de 700 bénévoles. L’organisme dessert les 17 municipalités de la MRC des Maskoutains.

image