16 mars 2017
Le Défi Kin-Ball Québec s’arrête au cégep
Par: Maxime Prévost Durand

Une quarantaine d’équipes sont attendues au Défi Kin-Ball au cours de la fin de semaine. Photo Courtoisie Fédération québécoise de Kin-Ball

Une quarantaine d’équipes sont attendues au Défi Kin-Ball au cours de la fin de semaine. Photo Courtoisie Fédération québécoise de Kin-Ball

« Omnikin! Bleu! » Ces mots résonneront à répétition au Centre sportif du Cégep de Saint-Hyacinthe les 18 et 19 mars alors que sera présenté le Défi Kin-Ball Québec, un tournoi amateur de Kin-Ball où seront réunies près d’une quarantaine d’équipes de la province.

Publicité
Activer le son

À une époque où la discipline est peu présente dans la région, la Fédération québécoise de Kin-Ball a choisi la région maskoutaine pour tenir cette compétition afin de ramener le Kin-Ball dans nos écoles.

« Saint-Hyacinthe est un secteur que l’on veut développer, avoue Étienne Loignon-Buteau, coordonnateur technique aux événements de la Fédération. Il y en a déjà eu il y a une dizaine d’années, mais on aimerait le repartir. »

Le tournoi qui sera disputé au cégep est ouvert à tous. Les classes amateur mixte et pro mixte, pour les joueurs de 16 ans et plus seront présentées le samedi, tandis qu’un volet scolaire, pour les jeunes de 12 à 14 ans et de 14 à 17 ans, aura lieu le dimanche. Il est possible d’assister gratuitement aux activités, qui se dérouleront de 9 h à 17 h chaque jour.

image