21 avril 2022
Bris d’égout
Le déversement d’eaux usées colmaté
Par: Sarah-Eve Charland
Selon la Ville de Saint-Hyacinthe, les employés ont travaillé 24 heures sur 24 pour trouver une solution au déversement. Photo gracieuseté

Selon la Ville de Saint-Hyacinthe, les employés ont travaillé 24 heures sur 24 pour trouver une solution au déversement. Photo gracieuseté

Le déversement d’eaux usées dans la rivière Yamaska, causé par un bris d’une conduite d’égout le 13 avril, a pu être contrôlé en deux jours. La Ville de Saint-Hyacinthe a installé un système de pompage alternatif temporaire permettant d’éviter le déversement d’eaux usées dans la rivière.

Le bris d’une conduite majeure d’égout est survenu le 13 avril au matin sur une conduite d’égout d’un diamètre de 60 cm à proximité de la Porte des anciens maires. Le problème touchait environ 15 000 citoyens de Saint-Hyacinthe des secteurs Douville et Hertel–Notre-Dame.

Le lendemain, vers 20 h, la solution a pu être mise en opération. Entre mercredi matin et jeudi soir, la Ville estime que 3,3 millions de litres d’eaux usées ont été déversés dans la rivière.

« Chaque déversement d’eaux usées en est un de trop et les villes sont extrêmement sensibles aux enjeux de gestion de l’eau. C’est définitivement le cas à Saint-Hyacinthe. Avec des centaines de kilomètres de conduites souterraines et malgré nos investissements importants en entretien de nos infrastructures, nous ne sommes jamais à l’abri d’une situation comme celle que nous avons vécue », affirme le maire de Saint-Hyacinthe, André Beauregard.

La réparation temporaire a été réalisée avec la collaboration d’Urgence-Environnement. Les réparations permanentes impliqueront des travaux majeurs d’excavation dans la bande riveraine et dans la rivière. Ces interventions surviendront « vraisemblablement » à la fin de l’été, selon la Ville de Saint-Hyacinthe. La réalisation de ce chantier nécessitera la collaboration de plusieurs ministères. Les travaux ne causeront pas d’autre déversement. Notons qu’il y aura tout de même un déversement planifié à l’automne en lien avec les travaux à la station de pompage Pratte.

Dans le cadre du bris de la conduite d’égout, la Ville a dû donner deux contrats en urgence. Le premier, qui a été octroyé à Location Battlefield, s’élève à 156 026,42 $. Il permet la location d’une pompe de réservoir de carburant et d’accessoires pendant une période de six mois. Le deuxième englobe les services professionnels d’ingénierie pour la reconstruction. Ce contrat donné à la firme Consumaj s’élève à 178 441,20 $.

image