9 mars 2017
Hockey midget AAA
Le glas a sonné pour les Gaulois
Par: Maxime Prévost Durand

Le glas a sonné pour les Gaulois

Le glas a sonné pour les Gaulois

Les Gaulois ont été éliminés dimanche après-midi au Stade L.-P.-Gaucher après une défaite de 5 à 1 dans le match #4 de la série face aux Estacades. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le parcours des Gaulois d’Antoine-Girouard vers la Coupe Jimmy-Ferrari a pris fin dimanche. Les Estacades de Trois-Rivières ont mis un terme à la série quart de finale avec une victoire de 5 à 1 au Stade L.-P.-Gaucher, sonnant le glas pour la formation maskoutaine.

Publicité
Activer le son

Nez à nez avec les Estacades après les deux premiers duels, les Gaulois ont échappé le match #3 vendredi soir au compte de 5 à 3. Le dos au mur, la troupe de Marc-André Ronda n’a jamais vraiment été en mesure d’imposer son rythme dimanche.

« On a pris trop de punitions en début de match, ça nous a enlevé la chance de prendre le momentum », note l’entraîneur-chef. Les Estacades ont d’ailleurs profité de deux avantages numériques, l’un en milieu de première période et l’autre au début du second tiers, pour prendre les devants 2 à 0.

Rien pour aider la cause des Gaulois, deux de leurs joueurs étaient affectés par une amygdalite, un autre était aussi malade, en plus de quelques-uns qui traînaient des blessures.

Après que Trois-Rivières ait ajouté deux autres buts, Arnaud Lafleur a brisé la glace pour les Gaulois avec huit minutes à faire au match. N’ayant rien à perdre, Marc-André Ronda a immédiatement retiré son gardien. La stratégie n’a toutefois pas rapporté et les Estacades ont complété la marque dans un filet désert.

S’il avait fait confiance à Jonathan Lemieux pour garder le filet depuis le début des séries, l’entraîneur-chef des Gaulois a misé sur Gabriel Waked pour le match #4. « Jonathan n’avait pas connu une bonne semaine de pratique. Il a goalé vendredi parce qu’il avait le momentum, mais on a senti un relâchement à l’entraînement. Ça faisait partie de son développement que l’on prenne cette décision. »

Coup de poignard

Après l’élimination de son équipe, Marc-André Ronda s’est dit « content du chemin qu’on a fait, mais déçu d’en avoir perdu trois de suite ». Selon lui, la défaite de 5 à 3 vendredi a eu l’effet d’un coup de poignard dans le dos de ses joueurs.

« On a été la meilleure équipe sur la glace vendredi. C’était une autre défaite crève-cœur, une deuxième d’affilée », lance-t-il, faisant référence au revers de 2 à 1 en prolongation dans le match #2.

Les Gaulois ont raté de nombreuses chances de marquer en première période, que ce soit le poteau de Gabriel Lévesque ou l’échappée d’Alexandre Pellerin en désavantage numérique pour n’en citer que deux.

Ils ont tout de même réussi à ouvrir la marque au deuxième vingt grâce au but d’Elliot Desnoyers en avantage numérique, mais les Estacades ont riposté dans la minute.

Les Trifluviens ont ajouté deux autres filets pour mener 3 à 1, mais les pénalités les ont rattrapés et ont permis à Antoine-Girouard de revenir de l’arrière pour ramener tout le monde à la case départ.

Un tir des poignets précis de Vincent Sévigny avec quatre minutes à faire au match a toutefois redonné l’avance aux Estacades, qui n’ont plus regardé derrière.

Trois-Rivières rejoint le Blizzard du Séminaire Saint-François et les Commandeurs de Lévis dans le carré d’as de la Coupe Jimmy-Ferrari. Le dénouement de la série entre les Élites de Jonquière et les Riverains du Collège Charles-Lemoyne allait quant à lui être connu hier soir, après notre heure de tombée.

Coupe Dodge

La fin du parcours des Gaulois en séries dans la ligue midget AAA ne signifie pas encore tout à fait la fin de leur saison. Comme c’est le cas chaque année, les équipes éliminées ont ensuite une chance de soulever la Coupe Dodge.

Les Gaulois seront donc de retour au Stade L.-P.-Gaucher le 18 mars à 19 h pour y affronter les Grenadiers de Châteauguay au premier tour du tournoi. Il s’agira de l’unique duel pour déterminer quelle formation passera à la ronde suivante. 

image