28 octobre 2021
Le Groupe Maurice a acheté le terrain
Par: Sarah-Eve Charland

Le Groupe Maurice prévoit construire une résidence pour aînés sur le boulevard Casavant Ouest à Saint-Hyacinthe. Photo gracieuseté

La dernière pièce du casse-tête vient d’être assemblée pour le Groupe Maurice en concluant l’achat d’une partie du stationnement du supermarché Provigo pour une somme de 3,8 M$. L’entreprise a maintenant tout en main pour lancer son projet de résidence pour aînés sur le boulevard Casavant Ouest à Saint-Hyacinthe.
Publicité
Activer le son

Le 4 octobre, le Groupe Maurice a acquis le terrain à une fiducie de placement immobilier au nom de Loblaws, soit l’entreprise exploitant la bannière Provigo. L’espace représente présentement une partie du stationnement du Provigo qui se trouve à proximité du restaurant McDonald’s.

« Le projet suit son cours dans la mouture initiale. En ce moment, on n’a rien de nouveau à communiquer par rapport au projet à Saint-Hyacinthe. Les discussions sont en cours. Pour l’instant, on est en période de latence », affirme la conseillère aux communications et aux affaires publiques du Groupe Maurice, Sarah Ouellette.

Le promoteur compte construire 348 unités résidentielles destinées à une clientèle plus âgée, dont 328 unités destinées à une clientèle autonome et 20 unités pour des personnes en perte d’autonomie. L’immeuble comprendra aussi des espaces commerciaux au rez-de-chaussée et un stationnement intérieur. La partie commerciale devrait inclure une piscine, un salon de coiffure, un restaurant à déjeuner, un bistro et une salle polyvalente. L’ensemble de ces espaces devrait s’étendre sur 7200 pieds carrés. Selon l’acte notarié, les commerces qui verront le jour dans le futur bâtiment ne devront pas vendre de produits frais ou des produits de pharmacie afin de ne pas concurrencer le supermarché Provigo.

La hauteur du bâtiment est limitée à un étage en bordure du boulevard Casavant avec des sections latérales de 8 étages. La portion la plus haute atteindra 14 étages. L’inauguration du bâtiment est prévue en 2023.

Tout est conforme au règlement

Le plan particulier de construction a été adopté par la Ville de Saint-Hyacinthe le printemps dernier. Afin de contourner le processus d’approbation référendaire l’hiver dernier, le promoteur s’est prévalu d’une exemption de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme qui touche les projets d’habitation pour des personnes ayant besoin d’aide, de protection, de soins ou d’hébergement.

En consultation publique au début de l’année 2021, le président de l’entreprise, Luc Maurice, a affirmé que le choix de l’emplacement était tout à fait naturel par sa proximité avec un grand nombre de services comme le centre commercial et l’hôpital. « Pourquoi Saint-Hyacinthe? Il y a beaucoup de beaux produits à Saint-Hyacinthe, mais il y a une demande pour un produit un peu différent. Pourquoi autant d’unités? Ça nous permet de baisser les loyers. Ça nous permet aussi d’avoir beaucoup plus de services à l’intérieur », a-t-il dit dans une vidéo de présentation.

Le promoteur assure avoir fait des études d’ensoleillement et d’impact sur la circulation. Ces études ont conclu que le projet d’envergure aurait peu d’impact sur la circulation du boulevard Casavant et sur l’ensoleillement des résidences aux alentours.

image