16 décembre 2021
Saint-Hyacinthe
Le Groupe Maurice sur le point de construire
Par: Sarah-Eve Charland

Le Groupe Maurice est sur le point de franchir la dernière étape avant de procéder à sa première pelletée de terre de son projet sur le boulevard Casavant à Saint-Hyacinthe. Le promoteur a déposé sa demande de permis de construction auprès de la Ville en début de semaine. À quelques jours près, il a aussi acquis un lot appartenant aux Sœurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe.

Les travaux de préparation pour le site ont débuté. L’entrepreneur Ogesco Construction sera le chargé de projet. « Nous serons prêts à commencer les travaux dès l’émission du permis par la Municipalité. Bien qu’il nous soit, de ce fait, impossible de confirmer de date exacte à ce stade, nous avons bon espoir que la mise en marche s’effectuera au cours du premier trimestre 2022. Évidemment, dès que de plus amples détails relatifs aux étapes fondamentales à franchir pourront être dévoilés, nous le ferons avec le plus grand plaisir », ajoute la conseillère aux communications du Grouper Maurice, Sarah Ouellette.

Le Groupe Maurice a aussi mis la main sur une parcelle de terre qui appartenait aux Sœurs de Saint-Joseph, a appris LE COURRIER. La transaction s’est concrétisée le 7 décembre au coût de 276 481,80 $. Le promoteur et la congrégation religieuse s’étaient entendus sur une offre d’achat en novembre 2020. En octobre 2021, le Groupe Maurice avait également acheté une partie du stationnement du supermarché au début du mois d’octobre au coût de 3,8 M$ pour réaliser son projet.

La demande de permis coïncide avec la fin du programme qui octroyait des crédits de taxes pour les constructions résidentielles de la Ville de Saint-Hyacinthe. Cette dernière a annoncé que son programme se terminait à la fin de l’année 2021. Les propriétaires ont donc jusqu’au 31 décembre pour effectuer leur demande de subvention. Selon la porte-parole de la Ville de Saint-Hyacinthe, Brigitte Massé, « il semble que le Groupe Maurice sera en mesure de fournir les documents nécessaires avant le 31 décembre pour l’obtention du permis » lui permettant ainsi de se qualifier. Mme Massé n’est toutefois pas en mesure d’estimer à quelle hauteur ce crédit de taxes pourrait s’élever. Le tout sera déterminé à partir des valeurs d’évaluation qui seront établies seulement après la construction.

Le plan particulier de construction a été adopté par la Ville de Saint-Hyacinthe le printemps dernier. L’inauguration de ce projet, qui représente un investissement d’environ 60 M$, devrait se dérouler en 2023. Le promoteur compte construire 348 unités résidentielles destinées à une clientèle plus âgée, dont 328 unités destinées à une clientèle autonome et 20 unités pour des personnes en perte d’autonomie. L’immeuble comprendra aussi des espaces commerciaux au rez-de-chaussée et un stationnement intérieur. La partie commerciale devrait inclure une piscine, un salon de coiffure, un restaurant à déjeuner, un bistro et une salle polyvalente.

image