28 juillet 2022
Port du masque recommandé lors des festivals
Le libre-choix sera de mise à l’Expo
Par: Jérémy Bezeau
En regardant le nombre de billets déjà vendus en ligne pour l’Expo agricole, le directeur général, David Messier, se dit confiant de voir un achalandage supérieur à celui de 2019. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

En regardant le nombre de billets déjà vendus en ligne pour l’Expo agricole, le directeur général, David Messier, se dit confiant de voir un achalandage supérieur à celui de 2019. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Une semaine après que le directeur national de santé publique Luc Boileau ait fait une sortie publique pour inviter les citoyens à porter le masque lors des festivals, le directeur général de l’Expo agricole de Saint-Hyacinthe, David Messier, informe que le port du masque sera facultatif sur le site.

La vigilance sera cependant de mise pour tenter de limiter le nombre de cas de COVID-19 tout au long de l’événement qui prend son envol aujourd’hui, et ce, pour une période de dix jours.

« On est à terminer les derniers préparatifs pour le festival et il sera très important d’être vigilant. Le dernier sprint de montage doit être fait et c’est pour cela qu’on prend des mesures pour ne pas que les monteurs soient infectés par la COVID », avoue M. Messier qui cherche à tout prix à ne pas être à court de personnel.

Quant aux festivaliers, le directeur général croit qu’il leur revient de décider de porter le masque ou non. « Nous avons de grands espaces, la majorité des activités se déroulent à l’extérieur, donc c’est vraiment aux gens de se faire une tête sur la question. De notre côté, nous aurons des masques pour ceux qui aimeraient en avoir au besoin », rajoute-t-il.

À proximité des animaux, les gens auront accès à de multiples endroits où il sera possible de se laver les mains et de procéder à la désinfection. Bon nombre de stations sanitaires seront accessibles sur le site. « On a la capacité de limiter la propagation du virus et l’important sera de rester sur nos gardes », dit-il.

INTÉRÊT bien PRÉSENT

Selon David Messier, malgré la menace COVID toujours présente, l’intérêt est palpable pour le festival maskoutain sous sa forme habituelle. En avance sur les ventes de billets comparativement à 2019, l’édition de cette année va bon train grâce à l’incitatif d’achat en ligne.

« Le téléphone n’arrête pas de sonner », affirme-t-il en riant. Ce dernier se dit aussi confiant de voir une bonne quantité de curieux acheter leur billet la journée même, comme le veut la tradition.

Grâce à l’implication de la Ville de Saint-Hyacinthe, l’Expo agricole aura sa journée consacrée aux résidents maskoutains. Le 1er août, un rabais de 25 % sera offert à la billetterie de l’Expo à tous les citoyens de Saint-Hyacinthe qui présenteront une preuve de résidence. Cette initiative est une façon d’inviter les Maskoutains à se réapproprier cette activité familiale qui se veut aussi éducative.

« On insiste sur l’aspect agricole. Sans être à l’école, le but est de présenter aux gens les réalités du milieu aux visiteurs », mentionne M. Messier.

Au total, pas moins de 25 manèges attendent les familles. Nouvelle cette année, une grande roue plus haute que sa précédente sera à la disposition des festivaliers.

En raison de la grippe aviaire, il n’y aura pas de volailles cette année, mais plus de 1000 animaux seront en démonstration sur le site tout au long de l’exposition.

Pour plus de détails, visitez le site https://expo-agricole.com/

image