2 Décembre 2021
Le Manoir de la Rive ferme ses portes
Par: Sarah Villemaire
La résidence privée pour aînés fait partie du paysage maskoutain depuis 1989, selon les informations fournies par le REQ. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La résidence privée pour aînés fait partie du paysage maskoutain depuis 1989, selon les informations fournies par le REQ. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La rumeur entourant la fermeture de la résidence privée pour aînés Manoir de la Rive est belle est bien fondée alors que l’établissement cessera ses activités le 17 décembre. Sans tambour ni trompette, cette nouvelle a été annoncée aux 27 résidents ainsi qu’à leur famille à quelques semaines des célébrations des fêtes.

Le mystère plane toujours quant aux raisons qui ont mené l’exploitant du Manoir de la Rive à mettre la clé sous la porte de la bâtisse située sur la rue Girouard Est à Saint-Hyacinthe. Chose certaine, cette nouvelle a fait grand bruit sur les réseaux sociaux et auprès des familles des résidents devant trouver rapidement une solution.

« Qu’on puisse fermer une résidence pour personnes âgées à Saint-Hyacinthe, c’est difficile à croire. Surtout quand on sait que plusieurs de ces personnes sont aux prises avec des pertes cognitives. Je trouve ça vraiment spécial », affirme Paul*, le frère de l’un des résidents du Manoir. Lors d’une conversation téléphonique accordée au COURRIER, ce dernier a mentionné qu’une rencontre informative avait d’ailleurs eu lieu avec les membres des différentes familles à même la résidence à la mi-novembre.

Heureusement, son frère a réussi à trouver un nouvel endroit où rester. Il quittera les lieux dans les prochains jours. Depuis cette période, une gestionnaire du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est serait présente à temps plein à la résidence pour appuyer les gestionnaires dans la relocalisation des résidents afin de leur trouver un milieu de vie qui convient à leur état de santé. Pour des raisons de confidentialité, les porte-parole du CISSS de la Montérégie-Est ne peuvent dévoiler ces nouveaux emplacements ni le nombre de personnes ayant déjà trouvé un nouveau logis à ce jour.

« Puisque le lieu de résidence choisi par un résident et sa famille est une information de nature confidentielle, qui appartient au résident et à ses proches, le CISSS de la Montérégie-Est ne peut répondre à cette question », a répondu par courriel Marianne Paquette, conseillère aux relations médias du CISSS de la Montérégie-Est.

Avares de commentaires, les quelques employés travaillant encore sur le plancher n’ont pas voulu répondre à nos questions entourant la fermeture. « Ce n’est pas pour rien que l’on ferme, il n’y a rien de clair », explique une employée jointe par téléphone.

Selon les informations fournies par le Registraire des entreprises du Québec (REQ), la résidence établie depuis 1989 sur le territoire a changé d’administrateur en juillet 2021 à la suite d’une transaction. Le propriétaire actuel de l’établissement ainsi que l’ancien gestionnaire n’ont pas donné suite à nos demandes d’entrevue.

*Par mesure de confidentialité, le prénom a été modifié

image