2 juin 2011
Le marché de l’emploi va bon train
Par: Nicolas Dubois
La région de Saint-Hyacinthe est bel et bien sortie de la crise économique. Selon une récente étude d'Emploi-Québec, la création d'emplois se porte bien dans la municipalité régionale de comté (MRC) des Maskoutains.

Au cours des douze mois précédant l’enquête, les entreprises de la MRC ont procédé à plus de 3000 embauches. De ce nombre, le tiers constituait de nouveaux postes alors que les deux tiers étaient plutôt liées à des remplacements.Les métiers les plus demandés sont les postes de caissiers, vendeurs de commerce de détail et serveurs en restauration. Il y a également une très forte demande pour les charpentiers-menuisiers ainsi que pour les enseignants au niveau collégial, en raison bien évidemment de la présence du Cégep de Saint-Hyacinthe. De nombreux emplois liés au secteur de la santé, comme des postes de préposés aux bénéficiaires et d’infirmiers, sont également disponibles. Fait à signaler, l’étude démontre que 60 % des postes à combler n’exigent aucune expérience particulière. Certains employeurs auraient même de la difficulté à recruter du personnel, note l’étude d’Emploi-Québec : « Près de 15 % des entreprises ont eu des postes vacants affichés pendant au moins quatre mois, avant d’être en mesure de les pourvoir », a précisé Régis Martel, économiste au sein de l’agence gouvernementale. Le taux de chômage en Montérégie est actuellement évalué à 7 %. Selon M. Martel, le retrait des baby-boomers du marché du travail fera en sorte que le nombre de postes disponibles va grandement augmenter au cours des cinq prochaines années. @NOM fin:N.D.

image