18 novembre 2021
Le monde de la course en deuil de Michel Bernier
Par: Maxime Prévost Durand

Michel Bernier, que l’on aperçoit au centre aux côtés de ses fils François et Steve, est décédé au cours des derniers jours. Photo Daniel Mailhot

La scène locale et québécoise de course automobile vient de perdre un véritable passionné. L’entrepreneur maskoutain Michel Bernier, père des pilotes étoiles de la terre battue Steve et François Bernier, a poussé son dernier souffle samedi matin.
Publicité
Activer le son

En plus de suivre de près la carrière de ses fils, le sexagénaire a contribué à l’essor de plusieurs pilotes pendant quelques décennies en les commanditant avec l’entreprise d’excavation qui portait son nom.

« Michel Bernier avait les courses dans le sang. Il ne manquait pas une soirée à l’Autodrome. Son implication, sa générosité et sa passion vont nous manquer », a-t-il été partagé sur la page Facebook de l’Autodrome Granby, dans un bref hommage rendu au Maskoutain.

Sur cette piste, il a vu ses deux fils connaître de beaux succès alors que chacun a été couronné champion à quelques occasions.

Affaibli depuis quelques mois déjà par un cœur malade, Michel Bernier a néanmoins continué de suivre les courses du mieux qu’il le pouvait la saison dernière, même si cela impliquait d’écouter à distance le bruit des moteurs qui vrombissaient.

Le sachant malade, on lui avait même rendu un hommage du côté de l’Autodrome Drummond lors de la dernière course, en septembre.

« [On l’avait fait] pour supporter la famille. Lui aussi [Michel Bernier] avait toujours supporté l’autodrome depuis que je le connais. J’avais un énorme respect pour cet homme », a mentionné le promoteur Yan Bussières sur la page Facebook de l’Autodrome Drummond.

image