25 mai 2023
Le MTQ enlève des pancartes installées par Saint-Hyacinthe
Par: Sarah-Eve Charland
La Ville de Saint-Hyacinthe avait installé deux affiches non standardisées sur des terrains appartenant au ministère des Transports du Québec. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La Ville de Saint-Hyacinthe avait installé deux affiches non standardisées sur des terrains appartenant au ministère des Transports du Québec. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Blasée de l’inaction du ministère des Transports du Québec (MTQ), la Ville de Saint-Hyacinthe a installé illégalement deux panneaux de signalisation à l’intention des camionneurs les avisant de l’interdiction de circuler sur les rues Lesage et Yamaska. Quelques semaines plus tard, le Ministère les a enlevées de lui-même.

La Ville doit demander l’autorisation au MTQ pour installer toute signalisation sur l’emprise du Ministère. Cela aura pris quelques semaines pour que le MTQ remarque l’initiative et demande immédiatement le retrait de ces pancartes surdimensionnées. « On savait que si on le demandait, ils nous diraient non. On leur demande de trouver une solution, mais ils ne font rien », affirme le maire de Saint-Hyacinthe, André Beauregard.

Selon ce dernier, la signalisation standardisée et installée par le MTQ est déficiente. Lors de l’opération organisée par la Sûreté du Québec et Contrôle routier Québec en décembre 2022, des camionneurs avaient mentionné que la signalisation n’était pas visible.

Étant donné que la nouvelle signalisation ne perturbait pas la visibilité des automobilistes, la Ville ne comptait pas acquiescer à la demande du gouvernement. C’est finalement le MTQ qui a retiré les deux panneaux.

« C’est à notre grande déception, mais le MTQ s’est engagé à ajouter de la signalisation. C’est dommage parce qu’on avait de très bons commentaires des citoyens. Ça réduisait le nombre de camions fautifs. On va pouvoir récupérer nos panneaux et on va les mettre ailleurs », poursuit le maire.

La Ville a reçu un nombre important de requêtes citoyennes en raison des nuisances occasionnées par le bruit et concernant la sécurité des résidents.

La députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy, a rencontré la nouvelle directrice générale de la direction de la Montérégie du ministère des Transports, le lundi 1er mai. Une autre rencontre devrait se dérouler sous peu entre la direction régionale et la Ville de Saint-Hyacinthe. Il en sera notamment question.

Au moment de mettre sous presse, le MTQ n’avait pas répondu à nos questions.

image