17 mars 2022
Le PQ félicite le Syndicat des professeurs du Cégep de Saint-Hyacinthe
Par: Le Courrier

Le Syndicat des professeurs du Cégep de Saint-Hyacinthe a adopté l’application de la Charte de la langue française au réseau collégial cette semaine. Le Parti québécois (PQ) de Saint-Hyacinthe est très heureux de cette prise de position forte et claire.

« Le Parti québécois est le seul parti politique qui défend cette position structurante et fondamentale. La pérennité de notre langue commune et officielle, le français, mérite des gestes forts, les enseignantes et enseignants de notre cégep le montrent. Nous sommes fiers d’eux! », indique le président du comité exécutif local du Parti québécois de Saint- Hyacinthe, Rémi Proulx.

Enseignant au Cégep de Saint-Hyacinthe en physique et président de la commission politique du Parti québécois, Alexis Gagné-LeBrun était des débats. « Notre syndicat local ne prend pas ce genre de position normalement. Mais l’importance de l’enjeu de la pérennité du français a prévalu. Le cégep est un lieu privilégié pour s’approprier une culture, pour définir son avenir. C’est pourquoi il est si important que ces quelques années se déroulent en français : pour que les jeunes deviennent culturellement francophiles. C’est en s’exprimant dans notre langue bien à nous que nous pouvons le plus efficacement tendre la main à l’autre et exporter notre vision québécoise à travers le monde. La diversité culturelle et linguistique est au cœur de l’existence des peuples. »

Rémi Proulx, président du comité exécutif local du Parti québécois de Saint-Hyacinthe

image