2 mars 2017
Concert-bénéfice le 17 mars à Saint-Hyacinthe
Le Trait d’Union Montérégien et le Alley Jazz Band font de nouveau équipe!
Par: Le Courrier

Pierre Rhéaume, directeur général de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe, a accepté la présidence d’honneur du concert-bénéfice au profit du Trait d’Union Montérégien.

Pierre Rhéaume, directeur général de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe, a accepté la présidence d’honneur du concert-bénéfice au profit du Trait d’Union Montérégien.

C’est une véritable histoire d’amour qui unit le Alley Jazz Band et le Trait d’Union Montérégien. Pour une troisième année consécutive, ce jeune groupe fort talentueux sera en vedette lors d’un concert-bénéfice pour cet organisme, soit le vendredi 17 mars, à 20 h, à la salle Mgr Langevin de la Cathédrale de Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

Pierre Rhéaume, directeur général de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe, a accepté avec plaisir la présidence d’honneur de ce concert-bénéfice. « Le Trait d’Union Montérégien est un organisme unique au Québec et nous avons la chance de bénéficier de ses services de qualité depuis 25 ans sur notre territoire. »

Fort du succès des deux premières éditions, le Alley Jazz Band mettra de nouveau son énergie et sa passion au service du Trait d’Union Montérégien, dans une plus grande salle. Ce groupe, qui s’est déjà produit au Festival international de jazz de Montréal et qui a remporté quelques prix depuis sa formation, revisitera des classiques du jazz avec quelques emprunts au soul, au funk et au blues.

La deuxième édition, qui a eu lieu en novembre 2015, avait permis de récolter 2025 $. Le Trait d’Union Montérégien – qui célèbre son 25e anniversaire – vise cependant plus haut et espère au moins doubler ce montant.

« Si nous voulons survivre et continuer d’offrir nos services, il devient incontournable pour les organismes communautaires de trouver d’autres sources de financement. La population étant vieillissante et les problèmes d’ordre psychologique (anxiété, dépression) étant toujours présents, faute de politiques de prévention efficaces, nous recevons chaque année de nombreuses demandes auxquelles nous devons répondre avec moins de ressources qu’auparavant », a souligné la coordonnatrice Sylvie Tétreault.

Selon Mme Tétreault, l’ajout de ressources permettra de travailler davantage sur le terrain, afin de briser l’isolement des personnes vivant des difficultés d’ordre émotionnel. 

« Une personne sur cinq risque de vivre un problème de santé mentale au cours de sa vie au Québec. Il devient donc primordial, comme société, de changer notre vision afin de favoriser l’intégration des personnes fragilisées et d’éviter ainsi qu’elles s’enlisent dans le cercle vicieux de l’exclusion sociale, de la pauvreté chronique et de l’isolement », a-t-elle déclaré.

Les billets sont en vente au coût de 20 $ (en prévente) au Trait d’union Montérégien; le soir même, le prix sera de 25 $. Une consommation est incluse. Le tarif étudiant est de 15 $.

Le Trait d’Union Montérégien propose un service de parrainage à des personnes adultes ou aînées vivant de la détresse émotionnelle et de l’isolement dans les MRC des Maskoutains et d’Acton. Une heure par semaine peut faire la différence dans la vie d’une personne! Une formation est offerte aux bénévoles. 

Pour plus d’information sur l’organisme, pour devenir bénévole ou pour faire un don, il suffit de composer le 450 223-1252 ou d’écrire au www.tumparraine.org.

image