18 novembre 2021
L’économie circulaire : une solution gagnante pour tous
Par: Le Courrier

Brasseurs du monde et Crème Pâtisserie Boulangerie ont établi un maillage afin de mettre en place un système d’économie circulaire. Sur la photo, Gilles Dubé, président-directeur général de Brasseurs du Monde, Brigitte Canuel, directrice administrative de Brasseurs du Monde, et Yona Qi, agente en économie circulaire de Symbiose agroalimentaire Montérégie. Photo gracieuseté

Intégrer l’économie circulaire à son modèle d’affaires amène de nombreux bénéfices insoupçonnés. De plus en plus d’entreprises se tournent vers les synergies industrielles pour la valorisation de leurs résidus, ce qui génère des bénéfices économiques appréciables.
Publicité
Activer le son

De plus, cela permet une meilleure compétitivité sur le marché et une plus grande résilience financière grâce à un approvisionnement local, tout en réduisant l’empreinte environnementale. Une solution gagnante!

Qu’est-ce que l’économie circulaire?

Les surplus, les produits déclassés, les emballages et les sous-produits alimentaires sont souvent des matières résiduelles que les entreprises agroalimentaires produisent en grande quantité et dont elles peinent à se défaire. Cependant, ces matières possèdent des valeurs nutritives ou d’autres propriétés intéressantes.

Elles gagnent donc à être réintégrées comme intrants dans la chaîne de production d’une autre entreprise pour l’élaboration de nouveaux produits à valeur ajoutée. Cette réorientation des matières résiduelles, appelée symbiose industrielle ou synergie, amène de nombreux bénéfices et permet de valoriser le réemploi plutôt que l’enfouissement, le compostage et la biométhanisation.

Ainsi, ce système d’échanges, de production et de consommation de matières résiduelles vise à optimiser l’utilisation des ressources dans une logique circulaire et locale, ce qui procure une valeur ajoutée à ces matières autrement non valorisées. C’est ce qu’on appelle l’économie circulaire.

À Saint-Hyacinthe dans la MRC des Maskoutains, la brasserie Brasseurs du monde / Le Picoleur Resto-Pub et la boulangerie Crème Pâtisserie Boulangerie travaillent ensemble et avec des producteurs agricoles locaux pour valoriser leurs résidus et privilégier l’approvisionnement de proximité. Un des exemples de symbiose est l’incorporation de bières déclassées et de drêche (restes de céréales) de la brasserie dans les produits de la boulangerie, eux-mêmes utilisés par le resto-pub.

Vous voulez intégrer une synergie? Symbiose agroalimentaire Montérégie peut vous accompagner! Symbiose agroalimentaire Montérégie est un projet porté depuis mai 2019 par le Conseil régional de l’environnement de la Montérégie (CREM) qui s’adresse spécifiquement à l’industrie agroalimentaire. Il vise à accompagner les entreprises de la Montérégie dans la valorisation de matières résiduelles et la mutualisation des besoins.

Les agents de projets effectuent des visites en entreprise et identifient les résidus à valoriser afin de mettre en relation ces entreprises de la région selon leurs besoins communs. Les agents organisent aussi des ateliers de maillage qui regroupent les entreprises en agroalimentaire afin d’aborder les concepts d’économie circulaire et de symbiose industrielle et, surtout, de favoriser la formation de nouveaux partenariats d’affaires.

Les entreprises de la région auront justement l’occasion de participer à un atelier de maillage organisé en collaboration avec la SADC Saint-Hyacinthe | Acton et Saint-Hyacinthe Technopole le 21 janvier 2022. Pour y participer, veuillez contacter Yona Qi à yona.qi@crem.qc.ca. Inscrivez-vous maintenant, car les places sont limitées!

image