21 octobre 2021
Hockey senior AAA
L’envol du Condor freiné par les Loups
Par: Maxime Prévost Durand

Malgré plusieurs chances de marquer à son premier match de saison régulière, le Condor s’est incliné 3 à 0 face aux Loups de La Tuque devant ses nouveaux partisans. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le premier combat de la saison a été l’affaire d’André Thibault, qui a jeté les gants devant Keven Charest des Loups. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le Condor de Saint-Hyacinthe a fait bonne impression devant ses nouveaux partisans pour son premier match de saison régulière, mais il a dû s’avouer vaincu 3 à 0 face aux Loups de La Tuque, vendredi soir, au Stade L.-P.-Gaucher. Le club maskoutain, qui œuvre dans la Ligue de hockey senior AAA du Québec, s’est néanmoins repris dimanche après-midi avec une victoire de 5 à 4 en prolongation contre le Metal Perreault de Donnacona.
Publicité
Activer le son

« Ce n’était pas un grand match [contre Donnacona], mais c’est le résultat qui compte », s’est encouragé l’entraîneur-chef du Condor, Michaël Bazinet, dans un bilan mitigé à la suite de ce gain.

Malgré la défaite deux jours plus tôt, on le sentait plus satisfait de la performance de son équipe face aux Loups que face au Metal Perreault. « La Tuque, c’était un gros test pour nous parce que ça va être une puissance dans la ligue. On n’avait pas notre formation complète, mais on a quand même été capables de les tenir, a-t-il analysé. En 1re et en 2e période, on a été très bons, mais on a manqué de gaz en 3e période et les pénalités ne nous ont pas aidés. »

Les Loups ont brisé la glace en fin de 2e période avant de doubler leur avance en début de 3e période en avantage numérique. Ils ont complété le pointage dans un filet désert.

Ce ne sont pourtant pas les chances de marquer qui ont manqué au Condor vendredi, mais ses joueurs ont manqué d’opportunisme en plus de se buter au brio du gardien Samuel Gagnon. À lui seul, Joakim Arsenault a eu au moins trois buts qui lui pendaient au bout du bâton sans réussir à mettre la touche finale. L’attaquant a d’ailleurs témoigné de sa frustration après avoir raté un filet complètement libre.

Il a fallu attendre deux jours plus tard pour célébrer le premier but du Condor. C’est finalement le capitaine, Marc-André L’Héreault, qui a été le premier à trouver le fond du filet. Le vétéran numéro 15, qui a suivi le Condor de Saint-Cyrille à Nicolet jusqu’à Saint-Hyacinthe depuis 2015, n’a pas fait durer le suspense trop longtemps et a marqué en désavantage numérique tôt en 1re période.

Les buts de David Ouellette et Frédéric Thibault, entrecoupés d’une réplique de Donnacona, ont permis à Saint-Hyacinthe de prendre une avance de 3 à 1 en début de 2e période, mais le Metal Perreault a amorcé une remontée qui lui a même permis de prendre les commandes 4 à 3 en début de 3e période.

Félix Meunier a joué les héros en toute fin de rencontre dimanche pour le Condor. Il a d’abord créé l’égalité avec seulement 1:08 à écouler à la 3e période, avant d’enfiler l’aiguille en prolongation, sur des passes de Francis Lambert-Lemay et Frédéric Thibault, pour offrir au Condor sa première victoire.

Par ailleurs, un incident malheureux a assombri le premier match lorsque Jérémie Lavallée a été mis en échec vicieusement dans le coin de la patinoire alors qu’il allait récupérer la rondelle profondément en zone adverse. Complètement sonné, le numéro 16 du Condor est resté étendu de longues minutes avant d’être sorti par des coéquipiers et le soigneur. L’entraîneur Michaël Bazinet a confirmé que son protégé avait souffert d’une commotion cérébrale sur le jeu et a indiqué que la séquence avait été envoyée à la ligue.

Un produit différent

En débarquant à Saint-Hyacinthe, la ligue de hockey senior AAA offre un tout au produit que celui des Gaulois (M18 AAA) et des Lauréats (collégial division 1) et le Condor l’a bien démontré lors de son week-end d’ouverture.

Les entrées de zone rapides et les belles chances de marquer sont entremêlées de robustesse et, bien entendu, de combats. Ces derniers prennent parfois des airs de mise en scène, comme on a pu le voir dans le premier match lors du combat opposant André Thibault, du Condor, à Keven Charest, des Loups, mais ils servent aussi d’exutoire à d’autres moments où la tension monte. Peu importe le contexte, on pouvait voir la foule – elle aussi bien différente de celle des Gaulois et des Lauréats – en redemander.

L’organisation du Condor estime avoir accueilli entre 400 et 500 spectateurs lors du premier match vendredi soir, un chiffre qu’elle jugeait encourageant. Dans cette foule, on retrouvait à la fois des curieux et des habitués de la ligue de hockey senior AAA. Les gradins étaient moins garnis le dimanche après-midi alors qu’à peine un peu plus de 200 personnes ont assisté à la rencontre.

Lors de l’ouverture locale, le Condor a profité de l’occasion pour présenter ses nouvelles couleurs aux partisans et porter pour la première fois son uniforme noir et orange. Il a également annoncé que son capitaine sera Marc André L’Héreault et que ses assistants seront Joakim Arsenault, Michaël Prégent et Benjamin Lecomte.

image