31 mars 2022
Travaux routiers à Saint-Hyacinthe
Les chantiers majeurs prévus cette année
Par: Le Courrier
Un des chantiers routiers majeurs de la Ville de Saint-Hyacinthe en 2022 sera la réfection, en collaboration avec le CN, du tunnel Sainte-Anne. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Un des chantiers routiers majeurs de la Ville de Saint-Hyacinthe en 2022 sera la réfection, en collaboration avec le CN, du tunnel Sainte-Anne. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Au cours des prochaines semaines et des prochains mois, la Ville de Saint-Hyacinthe amorcera la saison des grands travaux d’infrastructures.

L’année sera notamment marquée par la construction, déjà entamée, d’une nouvelle voie reliant le cégep à l’avenue Castelneau. Ces travaux s’échelonneront jusqu’à la fin du printemps et permettront, à terme, de désengorger l’avenue Boullé et d’améliorer la fluidité de la circulation en transit vers le cégep.

Un autre chantier sera aussi ouvert : celui des travaux de réfection du tunnel Sainte-Anne, en collaboration avec le Canadien National (CN), avec qui, en vertu d’une entente, la Ville partage 50 % des coûts des travaux de réfection du passage inférieur.

Du côté des infrastructures des réseaux d’égouts et d’aqueduc, la Ville souhaite réaliser une multitude d’interventions en lien avec le plan de gestion des débordements (PGD); travaux qui ont notamment pour objectif d’éliminer des conduites d’égouts unitaires, de réduire les débordements dans différents cours d’eau récepteurs et d’assurer la mise à niveau de plusieurs stations de pompage.

La séparation des réseaux d’égouts sur des tronçons de l’avenue Saint-Louis et de la rue Saint-Pierre Ouest est notamment planifiée. Ce projet de 9,2 M$ permettra de reconstruire les infrastructures d’aqueduc et d’égouts d’un tronçon de l’avenue Saint-Louis, entre la voie ferrée du CN et la rue Brunette, de même que d’un tronçon de la rue Saint-Pierre Ouest, entre les avenues Saint-Louis et Messier.

Une remise à niveau et une augmentation de la capacité de la station de pompage Casavant sont également prévues. Ce projet de 4,3 M$ s’échelonnera sur quelques mois, à compter du printemps. Pour une partie des travaux, la circulation sur le boulevard Casavant Ouest sera aménagée à contresens, une voie par direction, entre les avenues Choquette et Beaudry.

D’autres projets sont prévus, dont l’augmentation de la capacité de la station de pompage Castelneau, la reconstruction de la station de pompage Girouard qui se terminera au printemps et la remise à niveau de la station de pompage Pratte qui s’étalera sur une période d’environ 12 mois.

Pour ce qui est des projets liés à la réfection des pavages, trottoirs et bordures, une vingtaine de projets sont prévus pour un total de 4,5 M$. Parmi ces chantiers, 12 d’entre eux auront un impact plus important sur la circulation routière. Ainsi, certains travaux pourraient être réalisés durant la nuit et des signaleurs seront également présents afin d’assurer la circulation en alternance.

« La Ville redoublera d’efforts pour améliorer notre milieu encore cette année. Et les travaux sont toujours planifiés en vue de minimiser autant que possible les impacts sur les citoyens, les automobilistes, les piétons, les cyclistes et les commerçants. En revanche, la liste des travaux à réaliser pour améliorer nos infrastructures municipales est très longue… Et la belle saison est plutôt courte. C’est un réel défi », a mentionné le maire de Saint-Hyacinthe, André Beauregard.

image