11 novembre 2021
Élections municipales
Les femmes gagnent du terrain dans la MRC des Maskoutains
Par: Le Courrier

L’ancien conseil de la MRC des Maskoutains était composé de 16 maires et une mairesse sur le territoire. Photothèque | Le Courrier ©

Bien que la candidate à la mairie de Saint-Hyacinthe Marijo Demers n’ait pas réussi à tirer son épingle du jeu lors des récentes élections municipales, cinq nouvelles femmes feront prochainement leur entrée dans l’arène politique dans la région. Un vent de fraîcheur pour la MRC des Maskoutains qui accueillera ces nouvelles mairesses lors de la prochaine séance du conseil le 24 novembre.
Publicité
Activer le son

Cinq fois plutôt qu’une, ces nouvelles mairesses débarquent à la table du conseil des maires de la MRC, soit celles de La Présentation (Louise Arpin), Sainte- Madeleine (Marie-Hélène Demers), Sainte- Marie-Madeleine (Ginette Gauvin), Saint-Jude (Annick Corbeil) et Saint-Marcel-de-Richelieu (Marguerite Desrosiers). Voilà une augmentation notable de déléguées puisque seule la préfet de la MRC des Maskoutains, Francine Morin, siégeait auparavant au conseil en compagnie de 16 autres maires. Rappelons que Mme Morin a décidé de se retirer de la politique après 16 années de service comme préfet et 26 ans à titre de maire pour la Ville de Saint-Bernard-de-Michaudville.

Cette tendance se vérifie partout en province alors que 254 femmes ont été élues mairesses cette année, soit un bond de 47 par rapport à 2017, selon les données fournies par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

Légère baisse de conseillères à Saint-Hyacinthe

Sur les 11 conseillers élus, seulement trois femmes ont réussi à se frayer un chemin au conseil municipal de Saint- Hyacinthe. Une baisse d’un siège pour les élues alors que quatre femmes composaient le précédent caucus.

De leur côté, Annie Pelletier (district Saint-Sacrement) et Claire Gagné (district Bois-Joli) ont remporté à nouveau leurs élections. Une autre collègue s’ajoute à ce duo, soit Mélanie Bédard, qui succède au travail de Stéphanie Messier dans le quartier Saint-Joseph. Quant à l’ancienne conseillère dans le district Saint- Thomas-d’Aquin, Linda Roy, elle a cédé sa place à Guylain Coulombe.

image