24 novembre 2022
Hockey M18 AAA
Les Gaulois à un point du premier rang de leur division
Par: Le Courrier
Les Gaulois ont défait les Grenadiers par le compte de 2 à 1 dimanche après-midi. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les Gaulois ont défait les Grenadiers par le compte de 2 à 1 dimanche après-midi. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le dimanche 20 novembre, les Gaulois ont triomphé face aux Grenadiers de Châteauguay par la marque de 2-1 au Stade L.-P.-Gaucher à Saint-Hyacinthe.

Lors du premier tiers de la partie, les deux équipes ont joué du coude, s’échangeant les chances de marquer. Par contre, ce sont les Grenadiers qui ont eu le dernier mot en finissant la période avec une avance de 1-0. Les Gaulois sont arrivés au deuxième tiers avec le couteau entre les dents. Après seulement 1 minute 12 secondes, Julien Bonnet a ouvert la marque pour ensuite compter son deuxième de la rencontre trois minutes plus tard, portant ainsi le compte à 2-1 pour les siens. La lumière de but s’est faite timide pour le reste de la rencontre alors que les deux équipes n’ont pas retrouvé le fond du filet durant la troisième période.

L’entraîneur-chef des Gaulois, Jean- Philippe Sansfaçon, était d’ailleurs bien heureux du dénouement de la partie bien que la semaine n’ait pas été de tout repos. « Notre exécution a été un peu plus difficile parce qu’on a eu deux pratiques annulées, un peu comme partout dans la Ligue. On a eu beaucoup de malades cette semaine, il manquait quatre à cinq gars à chaque pratique et on a eu deux journées de congé. Donc, notre exécution était plus difficile, mais on peut être contents de notre match. C’était de la bonne adversité et on a bien répondu mentalement. »

Bien que la victoire des Gaulois ait été le fruit d’un travail collectif, Jean-Philippe Sansfaçon avait de bons mots pour deux de ses protégés. « Julien [Bonnet], on aime sa progression depuis le début de l’année, mais on l’a rencontré après la première période parce qu’on n’était pas satisfaits de son jeu. Il a fait preuve de caractère et il est allé marquer deux buts, j’ai vraiment aimé sa force de caractère. »

De plus, le gardien Cédrick Cyr- Dauphinais est sur une lancée flamboyante alors que son taux d’efficacité est au-dessus de .900 depuis cinq matchs. « Il est responsable de son propre succès, il travaille fort depuis le début de la saison. Pour s’améliorer, il a redoublé d’ardeur dans les matchs et dans les entraînements, c’est un gars qui montre l’exemple, il est indispensable dans notre vestiaire et il est plaisant à avoir dans notre vestiaire », ajoute l’entraîneur.

Matchs à venir

Au moment d’écrire ces lignes, les Gaulois (14-8-0) n’avaient pas encore disputé leur rencontre de mercredi face aux Riverains du Collège Charles-Lemoyne (6-14-2). Si l’équipe de Saint-Hyacinthe remporte le match, elle se classera à la première position de la division Tack. Jean-Philippe Sansfaçon ne voit pas cette opportunité comme une pression supplémentaire. « On voit ça comme un défi, on est contents du travail qu’on a fait depuis le début de l’année, donc on est fiers d’être dans cette position-là. L’important, c’est de nous concentrer sur notre style de jeu et de ne pas trop regarder les autres équipes parce qu’à un moment donné, tu t’oublies là-dedans », précise-t-il.

Le vendredi 25 novembre, les Gaulois (14-8-0) croiseront le fer avec les puissants Vikings de Saint-Eustache (22-3-1) qui pointent au premier rang du classement général. « Saint-Eustache est une équipe très rapide et super bien dirigée par Joël Perrault, alors il va falloir être en mesure d’égaler leur intensité. Ça va être un beau défi pour nous », s’exclame le pilote des Gaulois. Même si Saint-Hyacinthe sera l’équipe à domicile, le match sera joué au Colisée Cardin à Sorel-Tracy, à 19 h 30.

image