31 mars 2022
Séries éliminatoires de la ligue de hockey M18 AAA
Les Gaulois coupent les ailes de l’Albatros
Par: Maxime Prévost Durand
Les Gaulois de Saint-Hyacinthe ont éliminé l’Albatros du Collège Notre-Dame en cinq matchs pour accéder au deuxième tour des séries de la ligue de hockey M18 AAA. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les Gaulois de Saint-Hyacinthe ont éliminé l’Albatros du Collège Notre-Dame en cinq matchs pour accéder au deuxième tour des séries de la ligue de hockey M18 AAA. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La plus grande surprise des séries de la ligue M18 AAA revient jusqu’à maintenant aux Gaulois de Saint-Hyacinthe. La formation maskoutaine a éliminé l’Albatros du Collège Notre-Dame en cinq matchs à la suite d’une victoire de 4 à 0 dans un duel décisif, lundi, à Rivière-du-Loup. Cela lui permet d’accéder à la deuxième ronde où elle a maintenant rendez-vous avec les champions de la saison régulière, les Chevaliers de Lévis.

Les Gaulois, qui pointaient au 11e rang au terme de la saison régulière, ont donné le ton à la série face à l’Albatros avec une étonnante victoire de 8 à 2 le 22 mars. Le Collège Notre-Dame, pourtant largement favori en vertu de sa 5e place au classement général, a remis les pendules à l’heure le lendemain avec une victoire de 5 à 2 dans le second duel. Les deux équipes se sont de nouveau échangé des victoires du côté du Stade L.-P.-Gaucher, l’une de 1 à 0 en faveur des Gaulois vendredi soir et l’autre de 2 à 0 pour l’Albatros samedi, pour forcer la tenue d’un match ultime. En mission, les joueurs de Marc-André Ronda ont réussi l’improbable lundi soir en blanchissant pour une deuxième fois l’Albatros, à Rivière-du-Loup cette fois.

« On savait qu’on n’était pas les favoris. On savait qu’on devait jouer trois matchs impeccables pour l’emporter, mais c’est une équipe avec un style de jeu qu’on était prêts à affronter. On a eu l’engagement de tout notre alignement dans cette série, ce qu’on n’avait pas toujours eu pendant la saison », a analysé l’entraîneur-chef Marc-André Ronda, fier de ses protégés.

L’énergie déployée par les joueurs des Gaulois, malgré un calendrier éreintant pour la fin de la saison régulière, a été récompensée. « [Dans le dernier match], on a vraiment été meilleurs qu’eux. On avait plus d’énergie et de passion », a-t-il ajouté.

Devant le filet, le gardien Gabriel D’Aigle a brillé de tous ses feux dans cette série. Utilisé pour chacun des matchs de la série, il a signé deux blanchissages.

« C’est surtout dans le match #3 qu’il a eu le plus d’impact. C’était un match pivot pour mener la série 2 à 1 et ça a été sa plus grande performance », a commenté le pilote des Gaulois, tout en soulevant que son gardien de confiance « a tenu le fort dans les moments critiques ».

La contribution offensive a quant à elle été bien répartie alors qu’une dizaine de joueurs ont vu leur nom apparaître sur la feuille de pointage, dont huit qui ont trouvé le fond du filet. Six d’entre eux ont cumulé deux buts, soit Fernand-Olivier Perron, Chad Prepszl, Samuel Beauchemin, Dominic Pilote, Cédric Plante et Maxime Rouleau.

Les favoris sur leur route

Un imposant défi se dresse maintenant sur la route des Gaulois avec la confrontation qui les attend face aux Chevaliers de Lévis, grands favoris dans ces séries éliminatoires.

Cette équipe a dominé la ligue tout au long de la saison et n’a enregistré que cinq défaites en temps réglementaire en 40 matchs de saison régulière. Elle a balayé sans trop de difficulté les Élites de Jonquière en première ronde.

« On sait que ce sera une équipe rapide et explosive offensivement », a souligné Marc-André Ronda lorsque questionné à propos des Chevaliers. À preuve, cette formation compte dans ses rangs deux des trois meilleurs marqueurs de la ligue cette saison, soit Olivier Houde, qui a cumulé 29 buts et 31 passes, et Eliott Simard, qui affiche une production de 22 buts et 33 passes.

Les deux seules confrontations entre les Gaulois et les Chevaliers sont survenues en tout début de saison, en septembre. Lévis avait signé des victoires de 5 à 2 et de 6 à 2. « Gabriel D’Aigle ne les a jamais affrontés encore, a toutefois fait remarquer Marc-André Ronda, tout en confirmant que c’est ce gardien qui entamera la série devant le filet des Gaulois. On devait les avoir dans notre pool au Challenge [M18 AAA en décembre] jusqu’à ce que tout change à la dernière minute. »

Le coup d’envoi de cette série quart de finale sera donné dès ce soir, jeudi, à Lévis, puis les deux équipes se retrouveront de nouveau demain soir, vendredi, au domicile des Chevaliers. Les Gaulois retrouveront leurs partisans dimanche à 19 h au Stade L.-P.-Gaucher pour le match #3. Advenant la tenue d’un match #4, il se tiendra lundi soir, toujours à 19 h, à Saint-Hyacinthe, tandis que le match #5 aura lieu le mercredi 6 avril, à Lévis, si nécessaire.

image