8 février 2024 - 03:00
Hockey M18 AAA
Les hauts et les bas des Gaulois se poursuivent
Par: Maxime Prévost Durand
Les gardiens de but des Gaulois en ont eu plein les bras contre les Estacades, samedi, dans une défaite de 10 à 4. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les gardiens de but des Gaulois en ont eu plein les bras contre les Estacades, samedi, dans une défaite de 10 à 4. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les Gaulois de Saint-Hyacinthe ont montré à nouveau qu’ils sont capables de rivaliser face aux meilleures équipes de la ligue M18 AAA en arrachant une victoire de 4 à 3 en tirs de barrage contre les Vikings de Saint-Eustache, les meneurs de la division CCM, vendredi. Sauf que le lendemain, la troupe d’Alex-André Perron a été lessivée 10 à 4 par les Estacades de Trois-Rivières.

L’attaquant Samuel Rheault, des Estacades, a pratiquement battu les Gaulois à lui seul en marquant cinq des dix buts de son équipe, samedi, au Stade L.-P.-Gaucher. Il a notamment fait vibrer les cordages en avantage numérique à deux reprises en 3e période. Une performance éclatante pour un joueur qui ne comptait que 8 buts en 33 matchs avant cette rencontre.

Les unités spéciales des Estacades ont été particulièrement efficaces avec 5 buts en 11 avantages numériques. À l’inverse, les Gaulois n’ont réussi à profiter d’aucun de leurs cinq avantages numériques.

Le gardien de but des Gaulois, Rafaël Courchesne, a cédé six fois sur 22 tirs avant d’être remplacé par Benjamin Colbert devant la cage maskoutaine en 2e période.

Saint-Hyacinthe avait pourtant pris une avance de 2 à 0 grâce à deux buts inscrits à 22 secondes d’intervalle tôt en 1re période. Le club trifluvien n’a toutefois pas été ébranlé et l’égalité a été créée moins de quatre minutes plus tard. Les deux équipes se sont échangé deux autres buts, restant nez à nez jusqu’en début de 2e période, mais les Estacades ont ensuite pris les commandes du match pour la première fois pour faire 4 à 3 et ils n’ont plus regardé derrière.

Malgré la défaite, Yoan Noiseux s’est démarqué avec deux buts pour les Gaulois. Pierre-Olivier Denis et Jérôme L’Heureux ont aussi marqué.

Une remontée contre les Vikings

Pierre-Olivier Denis a d’ailleurs joué un rôle clé dans la victoire des Gaulois la veille à Saint-Eustache. En plus d’inscrire le but qui a lancé la remontée de son équipe en 2e période, l’attaquant a marqué le but de la victoire en 8e ronde des tirs de barrage contre les Vikings.

La formation maskoutaine a pris un retard de 2 à 0 après la 1re période, mais elle s’est accrochée pour renverser la vapeur. Après le but de Pierre-Olivier Denis qui a réduit l’écart 2 à 1, Lou-Félix Morin a pris les choses en main en 3e période avec deux buts pour donner l’avance 3 à 2 aux Gaulois. Les Vikings ont toutefois créé l’égalité en fin de match pour forcer la tenue de la prolongation et, ultimement, des tirs de barrage.

Avec leurs deux matchs de la fin de semaine, les Gaulois complétaient une séquence de cinq matchs en neuf jours. Après un voyage à Amos, au cours duquel ils avaient partagé les honneurs avec les Forestiers, les représentants maskoutains avaient subi une défaite par blanchissage de 4 à 0 aux mains des Cantonniers de Magog le 31 janvier.

L’équipe d’Alex-André Perron affrontera à nouveau les Cantonniers le vendredi 9 février, à 19 h, au Stade L.-P.-Gaucher. Il s’agira de leur seule rencontre de la fin de semaine. Avec cinq matchs à faire à la saison, Saint-Hyacinthe se trouve au 13e rang. Quatre points les séparent de la 15e et dernière place du classement.

image