10 novembre 2022
Football scolaire
Les Patriotes couronnés chez les benjamins
Par: Maxime Prévost Durand
Les joueurs des Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph posent fièrement avec la bannière de championnat acquise grâce à leur victoire en finale de la ligue de football benjamin D4 du RSEQ Montérégie. Photo gracieuseté

Les joueurs des Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph posent fièrement avec la bannière de championnat acquise grâce à leur victoire en finale de la ligue de football benjamin D4 du RSEQ Montérégie. Photo gracieuseté

L’équipe de football benjamin des Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph (ÉSSJ) a remporté, samedi, une première bannière depuis belle lurette. Une victoire in extremis de 16 à 14 en finale régionale de la Montérégie face à la redoutable équipe des Sphinx de l’école secondaire Jacques-Rousseau, à Longueuil, lui a permis de réaliser l’exploit.

« Il y avait 12 ans qu’on n’avait pas gagné de championnat chez les benjamins », a souligné, de mémoire, le responsable des sports de l’ÉSSJ, Donald Audet, à la suite de ce triomphe du club benjamin des Patriotes. De plus, les Patriotes en étaient à leur première saison chez les benjamins après trois années sans être représentés dans cette catégorie.

La formation de Saint-Hyacinthe a connu un départ canon. À la mi-temps, elle menait 16 à 0 grâce aux touchés inscrits par le quart-arrière Alexis Dufour, sur une course, et par le porteur de ballon Matis Lavoie. À noter que chez les benjamins, les bottés de convertis valent deux points plutôt qu’un seul afin d’encourager les équipes à opter pour une tentative de botté.

Les Sphinx, qui avaient d’ailleurs été les seuls à défaire les Patriotes en saison régulière, n’ont pas lancé la serviette pour autant. Ils ont réduit l’écart 16 à 8 à la suite d’un premier touché au début du 4e quart.

Après avoir freiné une poussée offensive des Patriotes à leur ligne d’une verge, les joueurs de Jacques-Rousseau ont traversé tout le terrain et ils ont ajouté un second touché avec 26 secondes à faire au match. Le botté de converti a toutefois été raté, si bien que les Patriotes ont gardé une avance de deux points. Ils n’ont ensuite eu qu’à écouler les dernières secondes de jeu pour pouvoir célébrer leur conquête.

« Ça a été tout un match de football, a lancé Donald Audet. On avait 30 joueurs de secondaire 1 et trois de 6e année dans l’équipe, donc l’avenir est très rose [pour le programme de football]. »

En saison régulière, les Pats avaient présenté un dossier de cinq victoires et une seule défaite, bon pour le 2e rang du classement général. Avec 238 points en six parties, ils ont compté sur la meilleure unité offensive du circuit.

En demi-finale régionale, le 29 octobre, ils avaient écrasé le Polypus de l’école Bernard-Gariépy de Sorel-Tracy 48 à 8.

Cadet : le Drakkar freiné en demi-finale

La seule autre équipe maskoutaine qui a réussi à se qualifier en séries éliminatoires au football scolaire, le club cadet du Drakkar de la polyvalente Hyacinthe-Delorme (PHD), a pour sa part vu son parcours s’arrêter en demi-finale de la division 4.

L’école secondaire des Pionniers s’est imposée 68 à 29 face au Drakkar dans un duel disputé samedi matin à Trois- Rivières. Dans leur seule rencontre de la saison, la PHD s’était également inclinée, par blanchissage, au compte de 49 à 0. Le Drakkar avait terminé la saison régulière au 3e rang du classement, tout juste derrière l’école des Pionniers.

image