15 septembre 2022
Lexus RX 2023 : fièrement canadien!
Par: Marc Bouchard
Photo Marc Bouchard

Photo Marc Bouchard

Le multisegment Lexus RX 2023, c’est le nouveau venu d’une race pourtant bien connue. Il a été à la naissance du titre de multisegment et continue de trôner au sommet des ventes pour le constructeur japonais. Pour nous cependant, c’est le fait qu’il soit assemblé en quasi-totalité en sol canadien qui lui donne une petite importance supplémentaire.

Petite définition : multisegment : véhicule né du croisement du véhicule utilitaire sport et d’une berline. En gros, le multisegment affiche les dimensions d’un véhicule utilitaire sport, mais offre un comportement plus proche de celui d’une berline. Il est, somme toute, un mélange de genres. En 1998, c’est donc Lexus qui a lancé le bal avec la première génération de son RX.

Avance rapide en 2022. Le RX est devenu le véhicule le plus vendu de la gamme chez Lexus. Sans se démarquer par sa sportivité, il est plutôt un exemple de calme et de volupté, d’efficacité et de sobriété. Un héritage qu’il transporte avec lui dans sa nouvelle génération, même s’il améliore aussi certains éléments plus sportifs, tout en offrant une meilleure consommation.

Trois versions… peut-être quatre

Pour le moment, le Lexus RX sera offert au pays en trois déclinaisons différentes. Le premier, le RX350, agit comme modèle de base. Sous le capot, un moteur 4 cylindres turbocompressé développant 275 chevaux et dont la consommation annoncée est de 9,8 l aux 100 km. Pourquoi en parle-t-on? Tout simplement parce qu’elle est la plus élevée de la famille, les autres versions offrant une motorisation hybride et donc plus économique.

Je ne me perdrai pas ici en détails. Sachez seulement que le RX350 est disponible en rien de moins que sept versions différentes, dont trois F Sport, chacune ajoutant à la précédente des options de luxe et de technologies.

On arrive ensuite au premier modèle hybride, le RX350h, dont le moteur 4 cylindres 2,5 litres est jumelé à une motorisation électrique. La cote de consommation baisse donc à 6,8 l aux 100 km, selon le constructeur, pour une puissance de 246 chevaux. Ici, on mise sur le luxe, pas sur la sportivité puisqu’aucune déclinaison F sport n’est offerte.

La grande trouvaille, c’est la version RX 500H, la plus puissante avec ses 366 chevaux et sa motorisation hybride nouveau genre. Ici, l’échelle de versions est simple : F Sport performance 2 ou 3 sont les deux seules options.

Une autre version, RX450h, sera disponible au cours de la prochaine année. Hybride branchable, elle dispose d’un moteur offrant une certaine autonomie électrique avant de passer à l’essence. Mais les spécifications techniques et la date exacte de sortie sont encore inconnues, même si un bref essai du véhicule sur les routes de la Californie a permis d’en constater l’efficacité.

Une conduite irréprochable

Le nouveau RX, même s’il est totalement repensé et qu’aucune pièce n’est officiellement la même que sur l’ancienne génération, est davantage une évolution qu’une révolution. Oui, la nouvelle plateforme est plus grande, offrant un empattement plus imposant et plus d’espace à l’intérieur.

Oui, le design est modernisé, et tout l’habitacle a été repensé, incluant le catastrophique système d’infodivertissement qui se contrôlait auparavant avec un clavier tactile qui a disparu. Et oui, on a greffé au véhicule de nouvelles fonctionnalités de sécurité réunies sous le nom de Lexus Safety Sense 3.0 pour le rendre encore plus efficace.

Certaines versions, comme la 500h, vont encore plus loin avec une motorisation hybride différente n’utilisant qu’un seul moteur électrique logé aux roues arrière ou encore en ajoutant le système à 4 roues directionnelles rendant la conduite plus directe.

Mais tout cela se résume à une seule chose : le Lexus RX est un multisegment raffiné, luxueux et confortable. On ne l’achète pas pour faire de la course ou pour sa conduite dynamique, même si elle aussi a largement progressé.

On l’achète pour le calme, la conduite rassurante, le confort et l’incontournable fiabilité. C’est ici que le sol canadien prend son importance puisque l’usine où les trois modèles hybrides disponibles sont assemblés, en sol ontarien, reçoit année après année des médailles de mérite pour la qualité de sa production.

Le Lexus RX 2023, c’est donc à la fois la rassurante fiabilité de Lexus, et le confort indéniable d’une conduite toute en douceur. C’est pour ça qu’on aime le Lexus RX.

image