13 octobre 2022
L’hommage d’un fils à sa mère
Par: Maxime Prévost Durand
Le Maskoutain Jean Jeannotte vient de publier le livre La lionne : l’histoire de ma mère 1922-2018 aux Éditions de la Francophonie. Photo gracieuseté

Le Maskoutain Jean Jeannotte vient de publier le livre La lionne : l’histoire de ma mère 1922-2018 aux Éditions de la Francophonie. Photo gracieuseté

À travers les écrits laissés par sa mère à la suite de son décès, le Maskoutain Jean Jeannotte a voulu lui rendre hommage en racontant son histoire. Ce qui ne devait être qu’un projet familial s’est finalement transformé en un livre, intitulé <i>La lionne : l’histoire de ma mère 1922-2018</i>.

« La lionne, c’est Léonne Malo, […] une héroïne comme il se fait des héros souvent inconnus dans la petite comme dans la grande histoire de notre société », est-il décrit en quatrième de couverture pour présenter cette femme typique du Québec rural des années 1930 et 1940, aînée d’une fratrie nombreuse et plus tard mère d’une famille de cinq enfants.

Originaire de Saint-Marc-sur-Richelieu, Léonne Malo s’était installée à Saint- Hyacinthe à la fin des années 1950 avec son mari, Julien Jeannotte, pour y faire sa vie. En plus d’élever leurs enfants, elle a été couturière dans une manufacture pendant plusieurs années.

« C’est une biographie à saveur historique. [Le livre montre] l’impact que des événements historiques ont pu avoir sur une femme et sa famille au fil des années », souligne Jean Jeannotte, qui signe ici son premier livre, réalisé sans prétention.

« À partir des années 1970, ma mère écrivait tous les jours dans un agenda, raconte son fils. Elle notait ce qui se passait dans sa vie de famille. À son décès, je les ai récupérés, puis lorsque je suis tombé à la retraite, en 2020, je me suis mis à les feuilleter. Je voulais faire un petit compte-rendu pour la famille, donc je me suis mis à écrire. J’ai fait lire ce que j’avais écrit à une correctrice pour m’assurer qu’il n’y avait pas de fautes et elle m’a dit qu’il fallait que ce soit publié. Les Éditions de la Francophonie se sont montrées intéressées, puis il a été décidé que le livre allait être imprimé. »

Il surnomme sa mère « la lionne » d’abord en raison des traits liés à son signe astrologique – elle est née un 14 août – qui la caractérisaient bien, mais aussi en raison de la consonance avec le nom de Léonne.

Le livre La lionne : l’histoire de ma mère 1922-2018 est disponible en version papier sur le site www.anboutique.ca. Il est aussi possible de le demander à votre librairie favorite. Une version numérique sera aussi disponible prochainement.

Ayant goûté au plaisir de l’écriture, Jean Jeannotte s’est lancé dans un autre projet littéraire bien différent, soit celui d’un roman. Décrite comme un « thriller doux », l’histoire fictive sur laquelle il travaille est teintée de l’humour de l’auteur et elle est truffée de références musicales qui ont marqué sa vie. Il est toutefois encore trop tôt pour savoir si Àce manuscrit sera publié à son tour.

image