6 janvier 2022
Premier bébé de l’année dans la région
L’honneur revient à Noah
Par: Eliane Tremblay-Moreau
Geneviève Lessard et Gabriel Bouchard sont les heureux parents de Noah Bouchard, le premier bébé de l’année dans la région maskoutaine. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Geneviève Lessard et Gabriel Bouchard sont les heureux parents de Noah Bouchard, le premier bébé de l’année dans la région maskoutaine. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le début de 2022 aura été bien marquant pour le couple de Saint-Antoine-sur-Richelieu formé de Geneviève Lessard et Gabriel Bouchard avec l’arrivée de son premier enfant.

Il prévoyait de recevoir le plus beau des cadeaux de Noël, mais c’est plutôt au Nouvel An que le poupon s’est pointé le bout du nez. Il s’agissait du premier bébé de l’an 2022 à naître à l’Hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe.

Le petit Noah Bouchard est venu au monde le 1er janvier à 3 h 26, après près de 30 heures de travail. Il pesait 8 livres et 15 onces à la naissance. « La grossesse s’est bien déroulée. Nous pouvons même dire que j’ai eu une grossesse parfaite. Elle a duré plus de 41 semaines. J’étais censée accoucher le 23 décembre, mais puisque Noah n’était pas pressé de sortir, j’ai été provoquée le 30 décembre au soir. Ça a été un long accouchement, mais tout s’est bien passé », explique la maman du petit Noah. Le couple est enchanté d’accueillir un petit garçon en pleine santé.

Deux premières fois

Les parents ont été bien surpris de se voir décerner le prix du premier bébé de l’année 2022 dans la région maskoutaine. « C’est spécial de recevoir ce prix alors que Noah était censé naître un peu plus tôt. Nous sommes tout de même très contents que notre premier bébé soit le premier bébé de l’année! », s’exclame Mme Lessard.

Le petit Noah est le premier enfant du couple. « Je suis très contente de mon nouveau rôle de maman. Ma vie prend tout son sens depuis que j’ai mis au monde mon petit ange. Je vois la prochaine année comme un cadeau. Je compte profiter pleinement de tous les petits et les grands moments sans exception », se réjouit Geneviève Lessard.

Le couple s’est vu remettre par LE COURRIER un prix de 310 $ en chèques-cadeaux de la part de différents partenaires de la région de Saint-Hyacinthe qu’il pourra utiliser dans plusieurs commerces maskoutains au cours des prochaines semaines.

image