17 mars 2022
Début de série catastrophique contre Granby
LHSAAAQ : le Condor déjà le dos au mur
Par: Maxime Prévost Durand
Le dur à cuire André Thibault a voulu créer une étincelle chez le Condor en jetant les gants alors que son équipe tirait déjà de l’arrière 5 à 0 dans le premier match. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le dur à cuire André Thibault a voulu créer une étincelle chez le Condor en jetant les gants alors que son équipe tirait déjà de l’arrière 5 à 0 dans le premier match. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Écrasé lors des deux premiers matchs de sa série 3 de 5 contre les Bisons de Granby, le Condor de Saint-Hyacinthe se trouve en mauvaise posture à l’approche du match #3 qui se tiendra vendredi soir en territoire hostile au Centre sportif Léonard-Grondin.

La formation maskoutaine senior AAA s’est d’abord inclinée 8 à 2 au Stade L.-P.-Gaucher, vendredi dernier, devant une foule nombreuse comme on en a rarement vu dans les dix dernières années. Le scénario n’a guère été meilleur à Granby, samedi, alors que le Condor a été sèchement blanchi 7 à 0.

Hormis quelques étincelles ici et là, le club dirigé par Michaël Bazinet n’a jamais réussi à imposer son rythme dans cette série jusqu’à maintenant. De leur côté, les Bisons n’ont pas perdu de temps pour prendre les commandes. Il a fallu à peine une quarantaine de secondes aux joueurs de Granby pour donner le ton à la série dans le match #1. Après une période, ils menaient déjà 5 à 0 dans ce duel.

Le Condor a eu ses seuls moments de réjouissances dans la 2e période de cette première rencontre. Après que son dur à cuire André Thibault a jeté les gants pour la deuxième fois du match au retour du premier entracte, Saint-Hyacinthe a semblé motivée à revenir de l’arrière même si la pente était déjà importante à surmonter.

Joakim Arsenault a brisé la glace à la suite d’une belle entrée de zone de ses coéquipiers, pour faire 5 à 1. Malgré une riposte des Bisons quelques secondes après, David Perrault a plus tard récupéré un tir bloqué par un défenseur pour tromper la vigilance du gardien Marc-Antoine Dufour, ce qui portait le pointage 6 à 2. C’est toutefois le seul élan offensif qui s’est concrétisé pour le Condor.

Avec une victoire déjà acquise, Granby a ajouté deux autres buts dans le dernier vingt pour faire plaisir à ses nombreux partisans qui remplissaient deux sections de l’aréna maskoutain. Dufour a été brillant devant le filet des Bisons avec 45 arrêts sur 47 lancers.

La seconde confrontation a elle aussi été à sens unique. Le Condor a été dominé 48 à 25 au chapitre des lancers. Après une 1re période plus serrée, où un seul but a été inscrit, les Bisons ont pris leur erre d’aller en 2e période avec cinq buts pour mener 6 à 0. Zachary Gravel, qui avait cumulé deux buts lors du premier match, a complété le pointage en fin de rencontre.

En plus de manquer d’opportunisme sur les unités spéciales, Saint-Hyacinthe a vu son rival marquer deux fois en désavantage numérique et une fois en avantage numérique dans ce match.

Comme si tout n’allait pas déjà assez mal pour le Condor, son attaquant André Thibault a été victime d’un accident de la route en revenant de Granby samedi soir. Heureusement, il ne semble pas avoir été blessé sérieusement puisque l’organisation a indiqué dimanche qu’il avait obtenu son congé de l’hôpital.

N’ayant plus droit à l’erreur dans cette série, le Condor reprendra la route 137 vendredi soir pour son troisième – et possible dernier – rendez-vous avec les Bisons. Si nécessaire, le match #4 aura lieu au Stade L.-P.-Gaucher samedi à 20 h, tandis qu’un match ultime serait présenté à Granby dimanche après-midi, à 15 h.

image