21 avril 2022
L’ITAQ observe une baisse des demandes d’admission
Par: Sarah-Eve Charland
Les programmes offerts à l’ITAQ au campus de Saint-Hyacinthe sont ouverts pour le deuxième tour des admissions jusqu’au 21 avril. Photothèque | Le Courrier ©

Les programmes offerts à l’ITAQ au campus de Saint-Hyacinthe sont ouverts pour le deuxième tour des admissions jusqu’au 21 avril. Photothèque | Le Courrier ©

L’Institut de technologie agroalimentaire du Québec (ITAQ) a connu une baisse des demandes d’admission au premier tour d’admission comparativement à l’année dernière, une diminution qui s’explique en partie par le nombre de demandes reçues d’étudiants étrangers.

L’ITAQ a reçu globalement 440 demandes d’admission pour ses deux campus comparativement à 493 demandes en 2021. Pour le campus de Saint-Hyacinthe, 219 étudiants ont déposé une demande. L’année dernière, le nombre atteignait 265. Cette diminution s’explique en partie par un plus faible nombre de demandes reçues de l’international, explique la porte-parole de l’ITAQ, Annie Marcotte. L’établissement scolaire a reçu 69 demandes d’étudiants étrangers comparativement à 85 l’année dernière.

C’est le programme Gestion et technologies d’entreprise agricole qui a connu la plus grande augmentation au campus de Saint-Hyacinthe au premier tour. Les autres programmes ont connu une légère diminution.

L’ensemble des programmes offerts au campus de Saint-Hyacinthe sont ouverts pour le deuxième tour des admissions qui se termine le 21 avril. Les données officielles sur le nombre d’étudiants inscrits à l’ITAQ ne seront connues qu’à la fin septembre.

L’ITAQ englobe sept programmes techniques. L’établissement scolaire offrira une nouvelle attestation d’études collégiales en Techniques de transformation du lait en produits laitiers. Ce programme sera offert en trois parcours, soit régulier, régulier à distance ou théorique. Les étudiants apprendront à maîtriser le fonctionnement, l’entretien et la réparation des appareillages utilisés en transformation laitière, à contrôler la production de produits laitiers et à appliquer les normes de santé et sécurité ainsi que d’assurance qualité en usine laitière.

CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE

La porte-parole du Cégep de Saint- Hyacinthe, Hélène Gagné, mentionne que le nombre de demandes d’admission au premier tour se compare à celui de l’an dernier. Elle observe une augmentation des demandes dans les programmes préuniversitaires au détriment des programmes techniques.

Bien que le premier tour des demandes d’admission soit le plus important, le Cégep refuse de communiquer les informations détaillées des demandes d’admission. Mme Gagné ajoute qu’il sera possible d’avoir un portrait complet après le troisième tour en mai.

image