25 novembre 2021
M18 AAA : un week-end gagnant pour les Gaulois
Par: Laurent Théoret

Le gardien Gabriel D’Aigle a été le principal artisan de la victoire de 2 à 0 des Gaulois de Saint- Hyacinthe contre les Cantonniers de Magog. Photothèque | Le Courrier ©

Après un week-end de deux défaites, les Gaulois de Saint-Hyacinthe se sont repris lors de la fin de semaine du 19 novembre, enregistrant deux victoires coup sur coup contre les Cantonniers de Magog et les Élites de Jonquière.
Publicité
Activer le son

Lors du premier match, contre les Cantonniers de Magog, les deux équipes arrivaient face à face avec une fiche d’une victoire chacune lors de leurs deux derniers affrontements. Les Cantonniers devancent les Gaulois au classement général et représentaient un beau défi pour la troupe de Marc-André Ronda.

En première période, les deux équipes se sont observées et aucun but n’a été marqué. Dès le début de la seconde période, les Gaulois ont rapidement pris les devants lors d’un avantage numérique par l’entremise de Fernand-Olivier Perron. « Les Cantonniers sont bons, mais ils ont été indisciplinés. Ils nous ont donné des avantages numériques qui nous ont permis d’être opportunistes », raconte l’entraîneur-chef.

Environ deux minutes plus tard, Marek Beaudoin a accentué l’avance des siens pour porter la marque 2 à 0. Après ce but, l’histoire du match fut l’affaire du cerbère de Saint-Hyacinthe, Gabriel D’Aigle. « Il y a eu un huit minutes en deuxième période où, si ce n’était pas de notre gardien, on aurait donné quatre à cinq buts facilement », explique Ronda. Au final, le gardien des Gaulois aura réussi un blanchissage en stoppant les 43 lancers dirigés vers lui.

Marc-André Ronda est plutôt fier de la performance de ses joueurs et reconnaît que son équipe a un certain succès face à l’équipe de Magog. « C’est une équipe que l’on connaît bien. Nous avons un adjoint qui vient de cette région et qui motive à fond nos gars pour cette rivalité », ajoute-t-il.

Une histoire de défenseur

Lors de la partie de samedi, les Gaulois de Saint-Hyacinthe accueillaient la dernière équipe au classement général, les Élites de Jonquière. Lors de cette rencontre, c’est le défenseur de la formation maskoutaine Samuel Kingsley qui s’est démarqué. Il a inscrit un tour du chapeau dans une victoire de 4 à 2 des siens. L’autre marqueur du côté des Gaulois a été Cédric Plante.

« Ça fait plusieurs semaines qu’il est le général de notre brigade défensive match après match. Il génère beaucoup de chances et il s’en crée beaucoup aussi. Ce soir-là, tout ce qu’il a touché a trouvé le fond du filet », analyse Marc-André Ronda.

Kingsley avait ouvert son compteur lors d’un avantage numérique. Alors que son équipe menait seulement 2 à 1 en fin de deuxième période, il a inscrit, en l’espace de trois minutes, deux autres buts pour assurer la victoire des siens. Les Élites ont riposté avec un but en troisième période, mais le mal était fait. « On a joué un super bon match, il n’y a pas grand-chose que les gars ont mal fait ce soir-là. »

Les Gaulois tenteront de poursuivre sur leur lancée vendredi soir alors qu’ils recevront la visite des Vikings de Saint- Eustache lors d’une soirée bien spéciale, car ils disputeront la partie au Colisée Cardin à Sorel-Tracy.

Le lendemain, les Gaulois recevront la visite des Albatros du collège Notre-Dame à 17 h au Stade L.-P.-Gaucher. Lors de ce match, une partie des revenus de la billetterie sera remise à l’organisme PROCURE, engagé dans la lutte contre le cancer de la prostate.

image