5 mai 2016
Maxim Martin : moins excessif etplus vrai que jamais
Par: Le Courrier

Maxim Martin viendra présenter son nouveau one-man-show le 13 mai au Centre des arts Juliette-Lassonde.

Maxim Martin viendra présenter son nouveau one-man-show le 13 mai au Centre des arts Juliette-Lassonde.

Après avoir été en colère pendant 20 ans, Maxim Martin est enfin prêt à se donner le droit au bonheur. Victorieux d’un passé des plus rock and roll, l’humoriste peut enfin se tenir fièrement debout. Sobre depuis maintenant six ans, il propose à présent une tout autre facette de lui-même tout en conservant son mordant habituel. ­Venez rencontrer la version 2.0 de l’humoriste avec son nouveau one-man-show Maxim Martin Enfin le 13 mai au Centre des arts Juliette-Lassonde.

Publicité
Activer le son

Lancé en février 2015, Maxim Martin se dit encore heureux du spectacle. Même s’il prend fin bientôt, en novembre, ­l’humoriste n’est pas triste pour autant. « Je ne suis pas tanné de faire ce spectacle-là. Il est précieux pour moi. Je crois qu’il fait un peu une rupture avec mes précédents. Le spectacle aura été en tournée pendant deux années, ce qui est plutôt court pour le milieu de l’humour. J’ai tellement de beaux projets qui m’attendent que j’ai décidé d’écourter la tournée. Cependant, je commencerai l’écriture du prochain, et ce, dès janvier 2017 », explique Maxim Martin.

Avec ce dernier spectacle, Maxim ­Martin fait en quelque sorte son procès et décrit comment pendant dix ans il a été un « maître autosaboteur ». Problème de consommation de drogues, d’alcool et détresse psychologique étaient son lot quotidien lorsqu’il était dans la trentaine.

« Maintenant, tout s’enligne, être lucide et sobre aide beaucoup (rires). Je peux me permettre d’avoir des attentes. Je crois que cette sérénité transparait dans tous les aspects de ma vie et pas ­seulement sur scène. Je pense aussi que cette nouvelle énergie positive apporte aussi plus de ­crédibilité à mes propos », soutient l’humoriste.

En continuité avec son dernier one-man-show, Maxim Martin a récemment lancé son livre intitulé Excessif. En février de cette année, soit un an après la première d’Enfin, Maxim ­Martin lançait son fameux témoignage. L’idée était dans les airs depuis un an avant la publication. C’est Dany Bouchard, coauteur d’Excessif, qui après avoir vu son spectacle lui a proposé l’idée d’en faire un livre.

« Dany trouvait qu’il y avait du bon ­matériel quand il a vu l’extrait de mon show où je parle de ce que j’ai vécu ­pendant ces dix années-là. Il a pensé qu’un témoignage comme celui-là pouvait être inspirant pour beaucoup de gens. J’ai écrit le livre très rapidement, en huit mois. Étonnamment, ce fut un succès instantané. Je n’aurais jamais pensé avoir un succès littéraire, j’en suis très flatté. C’est d’ailleurs pour cette raison que je ne veux pas dire que c’est une autobiographie. Je ne veux pas avoir cette prétention », précise-t-il.

Avec ce quatrième spectacle, on voit que l’humoriste est finalement en paix avec son passé. Tellement en paix, qu’il peut désormais en rire. Maxim Martin Enfin est empreint d’anecdotes savoureuses entrecoupées d’un franc-parler, avouons-le, plutôt ­grivois. En plus de ces années plus sombres, il aborde des sujets plus normaux tels que la paternité avec une jeune adolescente, certaines expériences sexuelles peu agréables, mais le tout ­toujours avec une bonne dose d’autodérision. Le spectateur découvre un Maxim Martin plus humain auquel il peut plus facilement s’identifier. Bref, le spectacle dévoile un nouveau penchant moins excessif, plus accessible et surtout plus vrai que jamais.

image