7 avril 2022
carte blanche
Mettons
Par: Christian Vanasse
Christian Willie Vanasse

Christian Willie Vanasse


Juste mettons que. Vous recevez un diagnostic de cancer du poumon et votre médecin vous conseille de changer vos habitudes de vie, de commencer des traitements et d’envisager une chirurgie. Mais vous voulez un deuxième avis. Le second médecin vous conseille de ne rien changer pantoute, ne propose aucun traitement, mais plutôt de commencer à fumer trois paquets de Craven A pas de filtre par jour.

N’importe qui avec un peu de bon sens sortirait du bureau de cet énergumène et retournerait voir son premier médecin. Ben ça a l’air que collectivement, on trouve que c’est le deuxième médecin qui a ben de l’allure.

La preuve? Lundi était publié le plus récent rapport du GIEC sur le climat, sorte de radiographie des poumons de l’humanité pis… le diagnostic est brutal, c’est plein de métastases notre affaire! Faut agir, ça presse. Il faut radicalement changer nos habitudes de vie et commencer les traitements tout de suite.

Mais non. La même semaine que sortait le rapport du GIEC, au fédéral, Steven Guilbeault nous dit de ne surtout rien changer à notre style de vie, même qu’on va augmenter notre production de pétrole. Au provincial, Benoit Charette affirme qu’il est « impossible » d’en faire plus, tout en favorisant l’automobile au détriment des transports en commun. Au municipal, André Beauregard veut relancer le centre-ville avec du stationnement pis des guirlandes, mais surtout en ne prononçant plus jamais le mot « piétonnisation ».

Trois paliers de gouvernements unis dans le déni dansant un rigodon de bonnes intentions au-dessus d’un volcan en éruption.

Célébrons notre cancer du poumon avec des pailles en carton au volant de notre Tesla pis avec des lumières de Nowell au-dessus de la tête.

image