18 novembre 2021
MRC des Maskoutains : préfet recherché
Par: Laurent Théoret

Qui de Alain Jobin, Daniel Paquette ou Simon Giard deviendra le 10e préfet de la MRC des Maskoutains? Photothèque | Le Courrier ©

Qui de Alain Jobin, Daniel Paquette ou Simon Giard deviendra le 10e préfet de la MRC des Maskoutains? Photothèque | Le Courrier ©

Qui de Alain Jobin, Daniel Paquette ou Simon Giard deviendra le 10e préfet de la MRC des Maskoutains? Photothèque | Le Courrier ©

Lors de la prochaine séance régulière du conseil de la MRC des Maskoutains le 24 novembre, les 17 maires devront choisir qui succédera à Francine Morin comme préfet.

Publicité
Activer le son

Avec 12 nouveaux visages au conseil de la MRC des Maskoutains, le choix pour un nouveau préfet avec de l’expérience autour de la table vient de diminuer grandement. Les regards des petits nouveaux risquent de se tourner vers les cinq maires qui sont de retour autour de la table comme un choix potentiel à la succession de Mme Morin.

Lors de la séance régulière, les élus s’exprimeront par vote secret. Selon nos informations, une course commencerait à se dessiner entre les maires Alain Jobin de Saint-Barnabé-Sud, Daniel Paquette de Saint-Valérien-de-Milton et Simon Giard de Saint-Simon.

Le maire Jobin entame son troisième mandat et fait maintenant partie des membres du conseil de la MRC comptant le plus d’expérience autour de la table. « Je ne m’en cache pas, je suis très intéressé à occuper les fonctions de préfet », affirme-t-il. L’homme qui est en semi-retraite constate qu’il a plus de temps libre et pourrait le consacrer à cette fonction.

Au début d’un second mandat, Daniel Paquette se voit déjà comme un prétendant sérieux. « Je songe réellement à me présenter pour le poste de préfet. Je suis à ma retraite et j’ai du temps pour m’occuper de ça », exprime-t-il. Par contre, s’il occupe le poste de préfet, il assure que ce ne sera en aucun cas au détriment de sa propre Municipalité.

Simon Giard affirme qu’il n’a pas terminé sa réflexion sur le sujet. Il démontre quand même un certain intérêt pour occuper la fonction et il estime que ce serait un bon défi. « J’aimerais bien cette responsabilité. Le territoire est rempli de richesses et j’aimerais bien apporter ma contribution », signifie le maire de Saint-Simon.

Les maires de Saint-Hugues, Richard Veilleux, et de Saint-Pie, Mario St-Pierre, ne seront pas sur les rangs. Le premier considère qu’il manquera de temps pour bien remplir ce rôle et le second n’est vraiment pas intéressé. Sa priorité demeure les affaires de sa Municipalité.

Déjà un 10 préfet

Pour la MRC des Maskoutains, l’arrivée d’un nouveau préfet autour de la table marquera les esprits. En effet, la nouvelle personne désignée pour occuper cette fonction sera la 10e depuis la création de la MRC en 1982.

Parmi les neuf précédents préfets, on peut noter la présence d’une seule femme, Francine Morin, qui détient le record de longévité à ce poste (16 ans). Par ailleurs, un seul maire de Saint-Hyacinthe aura occupé cette fonction, soit Claude Bernier de 1995 à 2000. Pour ce qui est des autres, ils provenaient de Saint-Damase, Saint-Hugues, Saint-Thomas-d’Aquin, Saint-Pie (deux fois) et Saint-Valérien.

image