23 décembre 2021
Noël à dix, mais…
Par: Maxime Prévost Durand
Il sera toujours possible de réunir jusqu’à dix personnes – ou les occupants de trois résidences – les 24 et 25 décembre, mais les rassemblements privés seront restreints à six personnes, ou deux bulles familiales, à compter du 26 décembre. La même consigne s’appliquera dans les restaurants.

C’est ce qu’a annoncé le premier ministre du Québec, François Legault, lors d’un point de presse spécial tenu hier soir, mercredi, au cours duquel il a ajouté ce nouveau resserrement aux mesures sanitaires.

« D’ici samedi, on laisse les gens qui veulent absolument se rassembler à dix personnes [pour Noël] de le faire, a-t-il indiqué. Par contre, j’invite tous les Québécois qui sont capables de reporter leurs fêtes de le faire. On demande aussi d’avoir seulement une soirée, soit le 24 ou le 25, mais pas les deux soirs. »

Au cours de la fin de semaine, François Legault avait d’ailleurs invité les citoyens à « une trêve de Noël » en raison de la hausse fulgurante des cas de COVID-19 et du contexte fragile dans le milieu hospitalier.

Plusieurs resserrements des mesures sanitaires avaient déjà été annoncés dans les derniers jours (voir tableau) compte tenu de la « situation critique » dans laquelle le Québec est plongé en lien avec la COVID-19.

« Les mesures qu’on annonce ce soir, on pense que c’est suffisant pour garder le contrôle dans les hôpitaux, mais on ne va pas hésiter dans les prochains jours, si c’est nécessaire d’ajouter des mesures, de le faire », a soutenu M. Legault mercredi.

Cette nouvelle annonce est survenue alors que le Québec venait de franchir un autre record de nouveaux cas de COVID-19, avec 6361 personnes ayant reçu un résultat positif à un test de dépistage en une seule journée. Le gouvernement s’attendait à enregistrer près de 9000 cas dans le bilan qui sera présenté aujourd’hui, pour la journée de mercredi.

image