16 mars 2017
Norbec : Desjardins tombe dans le panneau
Par: Jean-Luc Lorry

Stéphane Morin, directeur de l’usine Norbec Architectural à Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Stéphane Morin, directeur de l’usine Norbec Architectural à Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Pour éviter qu’un investisseur étranger ne mette la main sur le Groupe Norbec qui possède une usine à Saint-Hyacinthe, Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD), un fonds fiscalisé géré par le Mouvement Desjardins, a pris le contrôle de cette entreprise québécoise.

Publicité
Activer le son

Cette décision stratégique fait suite à la volonté des propriétaires fondateurs du Groupe Norbec de passer le flambeau. 

« Je salue la décision de Dominique Majeau et de Jean-Pierre Gingras (propriétaires fondateurs) d’avoir tenu à conserver ce fleuron en Montérégie. En devenant actionnaire majoritaire de l’entreprise, CRCD lui permet de demeurer dans la région qui l’a vu croître et de maintenir les emplois », indique par voie de communiqué, Luc Ménard, chef de l’exploitation de CRCD.

Selon le porte-parole du Mouvement Desjardins, Richard Lacasse, l’objectif sera par la suite de vendre graduellement des parts à d’autres actionnaires incluant des membres de la direction du Groupe Norbec afin que CRCD devienne actionnaire minoritaire. 

Le montant investi dans le Groupe Norbec demeure confidentiel.

Située dans le parc industriel Olivier Chalifoux, l’usine maskoutaine du Groupe Norbec fabrique principalement des panneaux architecturaux isolants destinés à l’enveloppe d’un édifice industriel. Ces panneaux se fixent directement à l’ossature métallique du bâtiment.

« Les parcs industriels de Saint-Hyacinthe représentent la meilleure illustration de nos réalisations », indique en entrevue au COURRIER, Stéphane Morin, directeur de l’usine Norbec Architectural de Saint-Hyacinthe. Les Viandes Lacroix, Brookside, Ventec, Bio Biscuit sont quelques-unes des entreprises qui ont fait affaire avec le Groupe Norbec.

Chaque semaine, de volumineuses bobines d’acier galvanisé pesant en moyenne six tonnes sont livrées à l’usine. Pour fabriquer ces panneaux, une couche d’isolant est collée entre deux feuilles d’acier. 

« Nous sommes capables de produire des panneaux d’une longueur maximale de 52 pieds », précise M. Morin. 

Bien présent sur le marché canadien, l’entreprise compte augmenter le volume de ses ventes aux États-Unis. « Je pense que nous avons une bonne diversité de produits qui nous permettront de percer davantage le marché américain », considère Stéphane Morin.

Au siège social de l’entreprise à Boucherville, Systèmes Norbec, on produit des panneaux servant à la fabrication de chambres froides préfabriquées sur mesure. L’entreprise a d’ailleurs décroché la commande des chambres froides qui seront installées dans le supermarché Super C, actuellement en construction à Saint-Hyacinthe.

Norbec Architectural emploie 38 personnes et Systèmes Norbec compte 170 employés.

 

image