14 avril 2022
Une troisième année sans Défi Gérard-Côté
« On a pris une sage décision »
Par: Maxime Prévost Durand
Le président du Club athlétique de Saint-Hyacinthe, Daniel Laflamme. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le président du Club athlétique de Saint-Hyacinthe, Daniel Laflamme. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Fin janvier, le Club athlétique de Saint-Hyacinthe (CASH) confirmait ce que les coureurs maskoutains redoutaient. Pour une troisième année consécutive, son plus grand rendez-vous, le Défi Gérard-Côté, qui se tient traditionnellement à la mi-mai, allait être annulé. Même si les courses ont commencé à reprendre au Québec ces jours-ci, l’organisation continue de croire que c’était le choix à faire.

« On a pris une sage décision. On est confortables avec ça », a soutenu le président du CASH, Daniel Laflamme, en entrevue avec LE COURRIER récemment.

Le comité organisateur avait annoncé l’annulation du Défi Gérard-Côté dès janvier parce que c’est habituellement à cette période de l’année qu’il lance ses inscriptions. « À ce moment-là, on était en pleine cinquième vague et on ne savait pas quelles contraintes on aurait [en mai]. Dans ces circonstances, on a décidé de ne pas s’embarquer là-dedans sans savoir ce qui nous serait demandé ou obligé [par les mesures sanitaires] », a-t-il indiqué.

Depuis, plusieurs restrictions sanitaires sont tombées, si bien qu’il n’y a plus de limite de participants pour les événements sportifs extérieurs présentement. Les premières courses de la saison ont même pu se tenir dans les dernières semaines. A-t-on tiré un trait trop rapidement sur le Défi Gérard-Côté?

« Quand on regarde ça comme ça, oui c’est déchirant, a reconnu M. Laflamme. Mais en même temps, on nous parle d’une sixième vague, donc quel sera l’impact de ça? »

Même s’il sera privé des retombées de son événement phare encore une fois, le club était prêt à faire ce sacrifice plutôt que de présenter une édition en demi-teinte ou de devoir refuser des participants, selon les mesures sanitaires qui seront en vigueur au moment de la course.

Feu vert au Relais 2 h

Par contre, le CASH a confirmé le retour de son autre rendez-vous annuel, le Relais 2 h, à l’automne. Cette course par équipe, qui avait été elle aussi annulée lors des deux dernières années, tiendra sa 51e édition le 25 septembre, a annoncé Daniel Laflamme.

« Le Relais 2 h, ce n’est pas pareil. Ce sont surtout des écoles qui y participent, puis c’est plus petit comme événement », a-t-il indiqué en évoquant que cette course sera plus simple à organiser advenant des contraintes sanitaires.

Retour à la présidence

Pour Daniel Laflamme, il s’agit d’un retour à titre de président du Club athlétique de Saint-Hyacinthe, lui qui avait occupé ce poste pendant deux ans, en 2017 et 2018.

Du haut de ses 62 ans, il a accepté de reprendre le flambeau de David-Olivier Huard, qui lui avait succédé à l’époque, après que ce dernier a été élu comme conseiller municipal du district Douville l’automne dernier.

image