11 août 2022
Mise en vente de la Place Blanchet
Perdre une clinique au profit de Granby
Par: Sarah-Eve Charland
La clinique ViséeMed a annoncé qu’elle déménagera à Granby. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La clinique ViséeMed a annoncé qu’elle déménagera à Granby. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’exode des commerçants de la Place Blanchet se poursuit. Cette fois-ci, c’est la clinique médicale ViséeMed qui a annoncé son départ au terme de son bail en 2023 et son déménagement à Granby.

« En raison de la mise en vente de l’immeuble actuel par le propriétaire des lieux en vue d’un futur projet immobilier de grande envergure, ViséeMed se voit dans l’obligation de quitter les lieux au terme de son bail prévu en juin 2023. Cette situation affecte l’ensemble des locataires des lieux concernés englobant le quadrilatère des rues Blanchet, Bernier, Turcot et du boulevard Laframboise », peut-on lire sur la page Facebook de ViséeMed.

Le propriétaire, Dr Éric Poulin, n’a pas voulu commenter la nouvelle auprès du COURRIER. Par le biais des réseaux sociaux, il assure poursuivre ses activités tout en gardant sa clientèle active. À compter du mois de juillet 2023, la clinique déménagera dans la région de Granby.

Le bail enregistré par ViséeMed, qui s’étalait sur cinq ans, se terminera le 1er juillet 2023, mais était admissible à deux options de renouvellement s’étalant jusqu’en 2033. Le locataire a enregistré son bail au Registre foncier du Québec. Selon la Chambre des notaires du Québec, « cette inscription protégera le locataire en l’assurant qu’un nouvel acquéreur de l’immeuble ne pourra y mettre fin avant son échéance ».

Si le bail n’est pas publié au Registre, un nouveau propriétaire peut y mettre fin avec un préavis de six mois.

Rappelons que la Place Blanchet est de nouveau à vendre depuis que le projet de pôle santé porté par Les Habitations Trigone est tombé à l’eau. Multi-Services Richelieu-Yamaska, propriétaire de la Place Blanchet et bras immobilier de la Fondation Honoré-Mercier, a annoncé aux locataires devoir remettre en vente l’immeuble.

ViséeMed n’est pas le premier locataire à quitter l’immeuble depuis un an. Au début de l’année 2022, le docteur Réjean Labrie avait également délaissé ses locaux de la Place Blanchet. Ne pouvant renouveler son bail, il a choisi de demeurer à Saint-Hyacinthe en s’installant dans un local situé sur l’avenue Sainte-Anne.

La décision de quitter la Place Blanchet a été prise par la clinique médicale, affirme Marguerite Zucconi, consultante pour Multi-Services Richelieu-Yamaska. « Tous les locataires ont reçu une lettre annonçant la fin du projet Viva-Cité. Le complexe est à vendre. [ViséeMed] doit quitter parce que le complexe immobilier est à vendre », a-t-elle répété.

À savoir si Multi-Services Richelieu-Yamaska accepterait de renouveler un bail à la demande d’un commerçant, Mme Zucconi a ajouté ne pas être en mesure de répondre à la question « parce que ce n’est pas la situation. Chaque dossier est déposé à un comité. Quand un complexe immobilier est à vendre, c’est le genre de décision que prennent les gens. [C’est] une sage décision qu’a prise le Dr Poulin », conclut-elle.

image