6 juin 2024 - 03:00
Gala de Saint-Hyacinthe élite
Plus de 16 000 $ remis à l’élite du sport maskoutain
Par: Maxime Prévost Durand
Les boursiers d’excellence du 35e gala de Saint-Hyacinthe élite : à l’avant, Charlotte Simoneau (haltérophilie), Charlie Breault (natation artistique) et Ulysse Desmarais (karaté), puis à l’arrière, Amanda Lévesque (natation artistique), Justin Rajotte (trampoline) et Jean Mathieu (trampoline). Ils sont en compagnie des deux conférenciers de la soirée, Tali Darsigny (à gauche) et David Girard (à droite). Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les boursiers d’excellence du 35e gala de Saint-Hyacinthe élite : à l’avant, Charlotte Simoneau (haltérophilie), Charlie Breault (natation artistique) et Ulysse Desmarais (karaté), puis à l’arrière, Amanda Lévesque (natation artistique), Justin Rajotte (trampoline) et Jean Mathieu (trampoline). Ils sont en compagnie des deux conférenciers de la soirée, Tali Darsigny (à gauche) et David Girard (à droite). Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Pas moins de 46 athlètes maskoutains qui excellent dans leur sport ont vu leurs performances de la dernière année être récompensées lors du 35e gala de l’organisme Saint-Hyacinthe élite, qui s’est tenu le 28 mai au Centre aquatique Desjardins.

Un peu plus de 16 000 $ en bourses ont été remis lors de cette soirée. Cette généreuse somme était répartie en trois catégories, soit pour les athlètes qui ont brillé à l’international, sur la scène nationale et dans la province, et ce, autant chez les garçons que chez les filles. Une bourse d’excellence était également décernée dans chaque catégorie à un athlète qui s’est démarqué d’une façon exceptionnelle.

L’haltérophile Charlotte Simoneau et le karatéka Ulysse Desmarais ont été les vedettes de la soirée. En plus de recevoir chacun une bourse régulière, ils ont été les récipiendaires de la bourse d’excellence décernée dans la catégorie internationale.

Avec des résultats qui parlent d’eux-mêmes, Charlotte a sans contredit été l’athlète maskoutaine s’étant le plus démarquée sur la scène mondiale dans la dernière année. Elle a notamment remporté la médaille d’argent dans sa catégorie au Championnat du monde junior d’haltérophilie ainsi qu’au championnat panaméricain lors de sa toute première expérience internationale chez les seniors. De son côté, Ulysse a vécu la plus grande année de sa carrière en étant sacré champion canadien dans sa catégorie de poids, un triomphe qui lui a ensuite permis de participer au championnat panaméricain junior, cadet et U21.

Dans la catégorie nationale, la nageuse artistique Charlie Breault et le gymnaste Jean Mathieu ont remporté la bourse d’excellence. C’est la deuxième année consécutive que Charlie récolte cette bourse supplémentaire. Du haut de ses 14 ans, elle possède déjà une feuille de route impressionnante avec de multiples titres sur la scène canadienne. Pour sa part, Jean s’est notamment démarqué avec une médaille d’argent en double mini trampoline lors du championnat canadien de sports de trampoline.

Dans la catégorie provinciale, la nageuse artistique Amanda Lévesque et le gymnaste Justin Rajotte (trampoline) ont été les récipiendaires de la bourse d’excellence.

Une bénévole en or honorée

Instaurée il y a quelques années, la bourse Richard-Bourbeau a également permis de récompenser une jeune bénévole impliquée dans le milieu sportif. Cette année, la lauréate a été Dafney Brunet-Couture, de Ringuette Saint-Hyacinthe.

Au cours de la dernière saison, la jeune femme de 19 ans n’a reculé devant aucun défi et s’est montrée généreuse de son temps. Dafney, qui a elle-même commencé à jouer à la ringuette à l’âge de 4 ans, a notamment assisté l’entraîneur de l’équipe benjamine B en plus d’être derrière le banc de l’équipe cadette A de Ringuette Saint-Hyacinthe. Dans son nouveau rôle d’entraîneuse, elle a également accompagné l’équipe de Richelieu-Yamaska aux Jeux du Québec, d’où elle est revenue avec une médaille d’argent au cou. Au pied levé, elle a aussi accepté de prendre le rôle de responsable des officiels, qui avait été laissé vacant à l’aube de la saison.

Par ailleurs, le gala de Saint-Hyacinthe élite a été agrémenté par la présence de deux conférenciers. L’haltérophile Tali Darsigny, elle-même lauréate à maintes reprises au gala de Saint-Hyacinthe élite et participante aux Jeux olympiques de Tokyo en 2021, a partagé son parcours et ses valeurs aux athlètes présents. David Girard, un athlète issu des sports de trampoline qui a brillé à travers la compétition de haut niveau avant de voir sa route bifurquer vers le Cirque du Soleil, a également pris la parole.

image