21 juillet 2022
Plus de 45 athlètes maskoutains en mode Jeux du Québec
Par: Maxime Prévost Durand
Après trois ans d’absence, la Finale des Jeux du Québec est enfin de retour. Plus de 45 athlètes de la région maskoutaine, âgés de 12 à 17 ans, participeront à la 55e édition qui se tiendra du 22 au 30 juillet à Laval.

Pas moins de 44 athlètes maskoutains issus d’une dizaine de disciplines différentes représenteront la délégation Richelieu-Yamaska à cette Finale des Jeux du Québec.

Deux joueuses de soccer de la région seront aussi en action avec la délégation de la Rive-Sud (voir tableau pour la liste complète).

L’esprit des Jeux a été ravivé vendredi dernier alors que Richelieu-Yamaska a tenu du côté de Granby sa traditionnelle rencontre prédépart en compagnie des athlètes.

Une certaine fébrilité émanait de cette soirée, où les cris de ralliement ont résonné pour la première fois depuis 2019.

« Ça a créé une effervescence dans la salle. C’est magique les Jeux, a souligné la cheffe de la délégation Richelieu-Yamaska, Diane Gosselin, fidèle au poste pour ce grand retour. Chaque fois, je suis impressionnée. On a toujours travaillé à faire de la soirée prédépart le début des Jeux pour nous. On veut que ce soit là qu’on forme déjà l’esprit d’une équipe régionale. »

La Finale des Jeux du Québec est un rendez-vous prisé par les jeunes athlètes. Pour plusieurs d’entre eux, il s’agira d’une première expérience dans un événement de cette envergure. En plus de rivaliser face aux meilleurs espoirs des autres régions de la province dans leur sport, ils auront l’occasion de côtoyer des athlètes d’autres disciplines.

Mme Gosselin espère par ailleurs que la recrudescence des cas de COVID-19 dans les dernières semaines ne viendra pas miner l’expérience des athlètes et que ceux-ci pourront vivre les Jeux de la façon la plus normale possible.

« Récemment, avec la montée des cas de COVID, des politiques, des recommandations et des mesures qu’on espérait ne pas avoir à gérer s’ajoutent. Ça complique un peu les choses. Ça pourrait amener un lot de substitutions si des athlètes devaient tester positif [à la COVID] », a reconnu la cheffe de la délégation Richelieu-Yamaska, tout en demeurant optimiste à l’approche du moment tant attendu.

Comme le veut la tradition, deux blocs d’activités seront proposés dans le cadre de cette Finale des Jeux du Québec. Dans le premier bloc, qui se tiendra du 22 au 26 juillet, les épreuves d’athlétisme, de baseball, de basketball, de cyclisme sur route, de natation et de volleyball de plage seront à l’horaire. Pour le second bloc, du 26 au 30 juillet, ce sera au tour du golf, du soccer, du triathlon, du vélo de montagne et du volleyball féminin.

image