25 novembre 2021
Expositions nationales Holstein
Pour l’amour des vaches
Par: Sarah Villemaire

La crème de la crème des vaches Holstein a foulé les planches du Centre BMO à Saint-Hyacinthe dans le cadre des Expositions nationales Holstein. Photo François Larivière | Le Courrier ©

C’est au Centre BMO de Saint-Hyacinthe que s’est tenue la récente édition des Expositions nationales Holstein rassemblant plus de 450 animaux pour l’occasion. Un pari réussi pour les organisateurs qui ont su mobiliser les troupes en moins de 90 jours afin d’offrir un événement de calibre international.
Publicité
Activer le son

Le cœur était à la fête pour les exposants et les visiteurs qui ont pu revivre ces festivités après quelques mois d’absence. Compte tenu des consignes sanitaires en vigueur, une limite de 1000 personnes était attendue sur les lieux. Pour répondre à la forte demande, Holstein Canada a d’ailleurs mis en ligne une plateforme de diffusion en direct, le tout animé et commenté dans les deux langues. En tout, 15 000 personnes se sont connectées pour assister à l’événement. Pour Vincent Landry, chef de la direction pour Holstein Canada, cette formule risque d’avoir une place de choix dans les prochaines éditions.

« C’est très profitable pour nos visiteurs internationaux qui bénéficient de cette plateforme. C’est une belle façon de nous mettre en valeur et d’offrir une visibilité marketing exceptionnelle pour le marché canadien. Pour nous, c’est un plus à conserver », précise-t-il. Mentionnons que chaque province canadienne et six États américains étaient représentés parmi les exposants.

De haut calibre

Fidèle aux habitudes d’Holstein Canada, la programmation a laissé principalement place aux jugements des classes de vaches. Les bêtes de type rouge et blanc ainsi que des génisses de type noir et blanc étaient à l’honneur le vendredi. Le lendemain, c’était au tour des classes de génisses rouge et blanc et des vaches de type noir et blanc à se faire juger. En tout, 44 catégories ont été jugées durant les festivités.

L’équipe organisatrice a d’ailleurs été impressionnée par la qualité des animaux. « Cette année, on a découvert et redécouvert certaines vaches, ce qui amène une dynamique très intéressante. On voit même que le niveau a grandement progressé au niveau des jeunes vaches », explique Vincent Landry. D’autres événements se sont aussi déroulés parallèlement, dont le Gala des Maîtres-éleveurs 2019 et 2020, une conférence sur la génomique et une fête de bienvenue.

Un travail d’équipe

L’équipe de Holstein Canada a pu compter sur le soutien de la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe et de l’équipe de GoXpo dans les préparatifs et le montage des installations. En terrain connu, l’équipe de montage a su recréer, en quelques heures, un nouvel espace prévu à cet effet tout en enlevant la surface synthétique. Le démontage a d’ailleurs débuté peu après la fin des compétitions afin de remettre l’endroit dans l’ordre.

« Notre équipe est bien fière de cette opportunité de recevoir les plus belles vaches d’Amérique. C’est une belle expérience que l’on a acquise et on espère pouvoir renouveler l’expérience dans le futur », mentionne François Brouillard, directeur général de la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe.

Ce partenariat a d’ailleurs été un choix facile pour la direction de Holstein Canada qui ne regrette pas son choix. « Il fallait pouvoir s’appuyer sur des gens d’expérience et c’est ce que l’on a fait. C’était une belle édition et on en ressort beaucoup de positif », conclut M. Landry.

image