8 février 2024 - 03:00
ALUS Montérégie
Près de 130 000 $ remis à 62 agriculteurs engagés dans des initiatives environnementales et durables
Par: Le Courrier
Les récipiendaires 2023 du programme ALUS Montérégie. Photo gracieuseté

Les récipiendaires 2023 du programme ALUS Montérégie. Photo gracieuseté

La Fédération de l’UPA de la Montérégie et ALUS ont souligné dernièrement les efforts d’agriculteurs et d’agricultrices qui, en s’engageant sur une période de cinq ans, contribuent à améliorer l’environnement en participant au programme ALUS Montérégie, lequel a distribué 87 235 $ pour les soutenir dans leurs initiatives environnementales.

Dans la MRC des Maskoutains, Sylvain Nichols, de la Ferme S.C.S. à Saint-Damase, s’est joint au programme cette année et Julie Robert, de la Ferme J.M.L. Robert à Saint-Pie, a renouvelé sa participation.

En 2023, les aménagements ont été réalisés par 46 entreprises agricoles, dont 32 nouvellement adhérentes au programme. Ces entreprises sont réparties dans 33 municipalités de 14 MRC et agglomérations de la Montérégie, totalisant 25,8 ha de terres agricoles revitalisées. Près de 130 000 $ sont investis en aides financières pour la création et le maintien de biens et services écosystémiques des cinq prochaines années (87 235 $ pour les nouveaux projets et 42 238 $ pour le renouvellement des ententes de conservation 2018). En incluant le renouvellement des ententes auprès de 20 producteurs agricoles, ce sont 37,51 ha de terres agricoles aménagés pour la création de biens et services écosystémiques.

« Je me réjouis de voir autant d’agriculteurs de la Montérégie déterminés à mettre en place des pratiques agroenvironnementales durables. Avec tous les projets d’aménagements mis en place depuis les sept dernières années, je suis ravi de voir l’intérêt des entreprises agricoles et la popularité du programme », a mentionné Julien Pagé, premier vice-président de l’UPA Montérégie et président du Comité ALUS Montérégie.

« Plus que jamais, le secteur agricole a besoin de l’appui de partenaires de tous horizons pour s’engager à lutter contre les changements climatiques en soutenant les agriculteurs qui font partie de la solution », a-t-il ajouté.

Les agriculteurs de la Montérégie qui souhaitent contribuer à l’amélioration de l’environnement par le biais d’aménagements sur leurs terres peuvent présenter leur candidature en remplissant le formulaire sur le site Web de la Fédération de l’UPA Montérégie.

image