21 octobre 2021
Intersection dangereuse sur la route 116 à Sainte-Marie-Madeleine
Relance de la pétition parlementaire
Par: Laurent Théoret

Les candidates et candidats à la mairie des deux municipalités concernées étaient présents pour l’annonce, et récolteront des signatures pendant leur campagne, soient Gilles Carpentier, Ginette Gauvin et Maxime Cayer (Sainte-Marie-Madeleine), ainsi que Marie-Hélène Demers et André Lefebvre (Sainte-Madeleine). Photo gracieuseté

Le député fédéral de Saint-Hyacinthe–Bagot, Simon-Pierre Savard-Tremblay, relance la pétition exigeant du ministère des Transports d’agir pour améliorer la sécurité de l’intersection du chemin du Grand Rang et de la route 116, à Sainte-Marie-Madeleine.
Publicité
Activer le son

En juin dernier, le député avait déposé une pétition à cet effet, ayant obtenu 1200 signatures de citoyens et citoyennes. Une pétition parlementaire oblige légalement le gouvernement à offrir une réponse dans un délai de 45 jours après le dépôt. « Nous devons toutefois recommencer le processus, car l’élection inutile tenue récemment par Justin Trudeau fait tomber l’ensemble des documents déposés en attente de réponse », explique-t-il. Le député bloquiste ne compte pas abandonner si facilement. Il s’engage à en déposer une autre lors de la rentrée parlementaire, en novembre.

Rappelons que le secteur est fortement accidentogène et plusieurs accidents mortels y ont été répertoriés depuis le début de l’année. Comme la configuration du chemin de fer est en cause, et que le chemin du Grand-Rang et la route 116 sont sous la responsabilité de Transports Canada, seuls Transports Canada et le Canadien National ont le pouvoir de procéder aux changements nécessaires, tels que la mise à niveau de la voie ferrée ou l’ajout de signalisation.

image