21 avril 2022
Club de judo de Saint-Hyacinthe
Renouer avec les tatamis… et les podiums!
Par: Maxime Prévost Durand
Les médaillés du Club de judo de Saint-Hyacinthe au championnat provincial : Simon Dufour, Émilien Dutremble, James Michaud, Dalia Benhamou et Alicia Sbili. On les voit en compagnie de l’entraîneur Louis Graveline. Photo gracieuseté

Les médaillés du Club de judo de Saint-Hyacinthe au championnat provincial : Simon Dufour, Émilien Dutremble, James Michaud, Dalia Benhamou et Alicia Sbili. On les voit en compagnie de l’entraîneur Louis Graveline. Photo gracieuseté

Cinq athlètes du Club de judo de Saint-Hyacinthe, Dalia Benhamou, Alicia Sbili, James Michaud, Émilien Dutremble et Simon Dufour, sont montés sur le podium lors du championnat provincial de judo qui s’est tenu au début avril à Repentigny. Il s’agissait de l’une des premières compétitions d’envergure depuis le début de la pandémie pour les judokas québécois.

La relève féminine maskoutaine a particulièrement brillé alors que Dalia Benhamou et Alicia Sbili ont toutes les deux remporté la médaille d’or dans leur catégorie chez les filles de moins de 14 ans. Elles ont connu un parcours similaire, enregistrant chacune deux victoires, dont une par ippon. Dalia a été couronnée dans la catégorie des moins de 32 kg, puis Alicia dans la catégorie des moins de 63 kg.

Leur compatriote James Michaud a de son côté remporté une médaille d’argent chez les garçons de moins de 12 ans. En action dans la catégorie des moins de 23 kg, il a signé deux victoires en trois combats, dont une par ippon.

Chez les seniors, Simon Dufour a été double médaillé dans la catégorie des moins de 73 kg, obtenant l’argent en combat debout et en combat au sol. Dans la même catégorie, Émilien Dutremble a complété le podium avec le bronze en combat debout. Les deux judokas du club maskoutain se sont même affrontés dans leur parcours, un duel qui a été remporté par Simon Dufour. Ce dernier a signé trois victoires en quatre combats debout, tandis qu’Émilien a remporté deux de ses quatre confrontations.

UN MÉDAILLÉ DANS L’OUEST

Un autre athlète du Club de judo de Saint-Hyacinthe s’est démarqué au cours des derniers jours, cette fois dans l’Ouest canadien.

Après avoir lui aussi participé au championnat provincial, où il a terminé au 5rang, Faniry Andriamanana est monté sur le podium dans le cadre du tournoi Pacific International, à Richmond, en Colombie-Britannique, où étaient réunis plus de 500 judokas. Le Maskoutain a remporté la médaille de bronze dans sa catégorie.

Il tentera de répéter l’exploit du côté de l’Alberta au cours de la fin de semaine alors qu’il prendra part au championnat international de judo d’Edmonton.

Faniry est également qualifié pour participer au championnat canadien qui aura lieu à la mi-mai à Montréal. Quatre autres représentants du club maskoutain y seront également en action, soit Léo Leduc et Noah Beauregard en combat et l’équipe de Philippe Dutremble et Guy Coulombe en kata pour le tournoi goshin-jitsu.

UN RETOUR APPRÉCIÉ

Après pratiquement deux ans sans compétition en présentiel, outre l’Omnium du Québec qui avait eu lieu à l’automne notamment, ce retour sur les tatamis était plus qu’apprécié pour les athlètes qui ont continué de s’entraîner dans les derniers mois.

« Ça fait du bien que ça recommence enfin », a lancé le vétéran entraîneur Louis Graveline, fidèle au poste pour sa 52 saison à enseigner le judo à Saint- Hyacinthe.

Ce retour à la compétition s’est toutefois fait sur les chapeaux de roue. « On est tombé tout de suite avec le championnat provincial, sans avoir de compétitions régionales avant », a-t-il souligné, partageant du même coup sa fierté de voir ses protégés relever ce défi avec brio.

image