24 février 2022
Hockey M18 AAA
Retour au jeu gâché par la COVID-19 pour les Gaulois
Par: Maxime Prévost Durand
Après s’être affrontés le 16 février pour saluer leur retour au jeu (sur la photo), les Gaulois de Saint-Hyacinthe et les Cantonniers de Magog sont aux prises avec des éclosions de COVID-19 dans leur vestiaire. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Après s’être affrontés le 16 février pour saluer leur retour au jeu (sur la photo), les Gaulois de Saint-Hyacinthe et les Cantonniers de Magog sont aux prises avec des éclosions de COVID-19 dans leur vestiaire. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Après avoir salué leur retour au jeu avec deux parties la semaine dernière, les Gaulois de Saint-Hyacinthe sont de nouveau en repos forcé. La COVID-19 s’est invitée dans le vestiaire de l’équipe M18 AAA, si bien que sa rencontre prévue hier soir, mercredi, a dû être annulée.

Entre samedi et mardi, pas moins de sept cas ont été détectés parmi les joueurs des Gaulois. Des symptômes ont été ressentis chez chacun d’eux. Une éclosion affectait également les Cantonniers de Magog, l’équipe que la formation maskoutaine a affrontée à son retour au jeu le 16 février.

« C’est vraiment difficile de savoir d’où ça part », a souligné l’entraîneur-chef des Gaulois, Marc-André Ronda. Mais visiblement, il semble y avoir eu contamination lors de ce premier match au retour de la pause de deux mois. « Les deux équipes de la ligue qui sont les plus amochées [par la COVID-19] en ce moment se sont affrontées », a-t-il relaté.

Pour l’instant, seul le match qui devait avoir lieu hier soir contre les Estacades de Trois-Rivières a été annulé. Ceux prévus au cours de la fin de semaine seront réévalués aujourd’hui ou demain. Selon l’horaire, les Gaulois doivent justement recroiser les Cantonniers à Magog vendredi, avant d’affronter les Lions du Lac Saint-Louis à Sainte-Catherine samedi.

Outre l’éclosion qui les affecte présentement, les Gaulois ont connu un retour au jeu à la dure après deux mois de pause, encaissant une cuisante défaite de 7 à 1 face aux Cantonniers au Stade L.-P.- Gaucher. Dans ce match, ils n’ont enregistré que 13 lancers. Ils ont toutefois rebondi dès le match suivant, vendredi soir, avec une victoire fortement disputée de 3 à 1 contre les Riverains du Collège Charles-Lemoyne.

« Il y avait de l’excitation dans l’air à l’approche du retour des matchs, mais ça s’est concrétisé avec une équipe qui n’avait pas beaucoup de repères sur la glace et à court d’identité [contre les Cantonniers], a résumé Marc-André Ronda. On avait l’air d’une équipe qui jouait, mais qui ne compétitionnait pas, donc l’adversaire gagnait toutes les batailles près du filet et notre temps de possession de rondelle était court. »

En moins de 48 h, de nombreux ajustements ont été faits et les joueurs ont répondu avec un meilleur effort collectif contre les Riverains, allant même jusqu’à jouer un de leurs meilleurs matchs de la saison, selon l’entraîneur-chef de la formation maskoutaine. À égalité 1 à 1 après deux périodes, les Gaulois ont profité d’un avantage numérique en fin de rencontre pour prendre les devants grâce au filet d’Édouard Trépanier. Ludovic Lefebvre a ensuite complété la marque dans un filet désert.

image