16 mars 2023 - 07:00
56e Finale des Jeux du Québec
Richelieu-Yamaska revient avec 31 médailles
Par: Maxime Prévost Durand
Les nageuses artistique de la délégation Richelieu-Yamaska. Photo gracieuseté

Les nageuses artistique de la délégation Richelieu-Yamaska. Photo gracieuseté

Sur la photo, l’entraîneur Anthony Seyer, les boxeurs Fedy Sakher, Anthony Messier et Natalia Arias Garcia, l’accompagnatrice Johannie Maiuro et la missionnaire France Corriveau. Photo gracieuseté

Sur la photo, l’entraîneur Anthony Seyer, les boxeurs Fedy Sakher, Anthony Messier et Natalia Arias Garcia, l’accompagnatrice Johannie Maiuro et la missionnaire France Corriveau. Photo gracieuseté

En ringuette, Richelieu-Yamaska a remporté la médaille d’argent. Photo gracieuseté�

En ringuette, Richelieu-Yamaska a remporté la médaille d’argent. Photo gracieuseté

La délégation de Richelieu-Yamaska,qui comptait dans ses rangs 43 athlètes de la région maskoutaine, a remportéun total de 31 médailles lors de la56e Finale des Jeux du Québec,disputée à Rivière-du-Loup du 4 au 11 mars. Les exploits de nos athlètes en natation artistique, en boxe et en ringuette ont notamment permis de bonifier cette récolte lors du second bloc de compétition.

Au classement des régions, qui cumule les résultats de l’ensemble des athlètes, Richelieu-Yamaska a terminé la semaine de compétition au 12e rang parmi les 19 délégations représentées. La Rive-Sud a dominé ce classement, aidée par son impressionnante récolte de 92 médailles.

Au chapitre des médailles, Richelieu-Yamaska arrive au 9e rang. La délégation, dont le territoire s’étend de Granby à Sorel, en passant par Saint-Hyacinthe, a obtenu 14 médailles d’or, 11 médailles d’argent et 6 médailles de bronze. Plus de la moitié d’entre elles (18) ont été remportées par l’équipe d’haltérophilie. Des médailles ont aussi été amassées en natation artistique (4), en trampoline (3), en boxe (2), en ringuette (1), en patinage artistique (1), en escrime (1) et en tennis de table (1).
En plus de connaître du succès sur le ring, l’équipe de boxe, regroupant les boxeurs maskoutains Anthony Messier, Fedy Sakher et Natalia Arias Garcia, a reçu la bannière de l’esprit sportif. Il s’agit de la seule discipline pour laquelle Richelieu-Yamaska s’est vu décerner cet honneur.

En raison de la pandémie, il s’agissait des premiers Jeux du Québec d’hiver depuis 2019. Cette année, Richelieu-Yamaska a envoyé une délégation de 123 athlètes, 28 entraîneurs et 14 accompagnateurs. Notons que ces Jeux ont marqué les débuts d’une nouvelle cheffe de mission pour Richelieu-Yamaska, soit Sabrina Ste-Marie. Elle a pris la relève de Diane Gosselin qui a participé l’été passé à ses 20es et derniers Jeux du Québec.

Natation artistique : des Vestales décorées

L’équipe de natation artistique de Richelieu-Yamaska, formée d’athlètes du club maskoutain Les Vestales, a brillé de tous ses feux avecune récolte de quatre médailles.

Les nageuses de la délégation ont raflé l’or à l’épreuve par équipe chez les 15 ans et moins, devançant les 15 autres régions qui étaient inscrites dans cette discipline.

Plusieurs performances individuelles ont aussi retenu l’attention.

Annabelle Marchesseault, de Saint-Ours, a récolté une médaille d’argent en solo chez les 17 ans et moins. Sa sœur cadette, Florence, est aussi montée sur le podium chez les 15 ans et moins, remportant le bronze en duo avec sa partenaire Amanda Lévesque, de Saint-Hyacinthe. La Maskoutaine a aussi terminé au 3e rang en solo chez les 15 ans et moins.

Boxe : une championne et un médaillé d’argent

La boxeuse maskoutaineNatalia Arias Garcia a été sacrée championne des Jeux du Québec grâce à une performance sansfaille dans l’unique catégoriede poids proposée chez lesfilles dans cette discipline.

En finale, l’athlète du Club de boxe de Saint-Hyacinthe a signé une victoire par arrêt de l’arbitre au 3e round contre Juliette Clermont, du Sud-Ouest. Les deux boxeuses étaient assurées d’une médaille puisqu’elles étaient les seules à enfiler les gants chez les filles.
Il s’agit néanmoins d’un exploit mémorable pour la jeune Natalia puisqu’il s’agissait de son tout premier combat officiel depuis qu’elle a commencé à boxer il y a huit mois. Avant les Jeux du Québec, elle avait seulement participé à deux combats de démonstration, a indiqué l’entraîneur maskoutain Anthony Seyer, qui accompagnait l’équipe de boxe de Richelieu-Yamaska.

Fedy Sakher, également du Club de boxe de Saint-Hyacinthe, a de son côté récolté une médaille d’argent dans la catégorie des moins de 60 kg, la plus relevée de toutes chez les garçons. Il a aussi remporté la médaille de l’esprit sportif.

Le boxeur maskoutain s’est taillé une place en finale à la suite de deux victoires éclatantes. À son premier combat, il a été déclaré vainqueur dès le 1er round après l’abandon de son adversaire. Le lendemain, il a obtenu une victoire par décision unanime dans un combat endiablé contre Victor Dionne, au cours duquel il a donné un compte de huit à son rival. Motivé par ce parcours, Fedy a livré un combat serré en finale contre Chad Morency, envoyant même son adversaire au plancher au 3e round, mais il s’est incliné par décision partagée.

Anthony Messier, de Saint-Hyacinthe, a aussi représenté Richelieu-Yamaska en boxe. En action chez les moins de 55 kg, il a subi la défaite à son premier combat contre Marc-André Bouchard, l’éventuel médaillé d’or dans cette catégorie. Il n’est pas reparti les mains vides puisqu’il a reçu une frimousse d’or de l’esprit sportif.
Ces performances ont permis à la délégation de mettre la main sur la bannière de la meilleure région en boxe.

L’équipe de ringuette en finale

Formée en grande majorité de joueuses de Saint-Hyacinthe, l’équipe de ringuette de Richelieu-Yamaska est repartie avec une médaille d’argent au terme d’une finale âprement disputée contre la Rive-Sud.

Les athlètes de la région se sont inclinées par la marque de 3 à 2 dans ce match ultime, laissant toute l’énergie qu’il leur restait sur la patinoire.

La Rive-Sud est la seule délégation qui a réussi à battre Richelieu-Yamaska dans le tournoi. Outre cette défaite en finale et une autre de 6 à 4 subie en ouverture de tournoi contre ces mêmes rivales, les joueuses de notre région ont signé cinq victoires. En demi-finale, Richelieu-Yamaska est allée chercher une victoire dramatique de 5 à 4 contre le Sud-Ouest.

Au sein de l’équipe de Richelieu-Yamaska, on retrouvait notamment les joueuses maskoutaines Maïla Brunelle, Norah Brunelle, Sarah-Maude Dumas, Rosely Binet, Marie-Jeanne Cusson, Maéva Duquette et Maély Léveillée, ainsi que la Saint-Pienne Juliette Marcotte.

En bref

Tennis de table
La Maskoutaine Élodie Daigle a terminé au 6e rang sur 10 chez les 14 ans et moins.

Judo
Léo Leduc, de Saint-Pie, a pris le 13e rang parmi les 22 compétiteurs en action dans la catégorie U18 masculin chez les moins de 66 kg.

Hockey masculin
Richelieu-Yamaska a dû se contenter du 14e rang en hockey masculin. L’équipe a subi une défaite de 2 à 1 contre l’Estrie à son premier match, avant d’être blanchie 4 à 0 contre le Centre-du-Québec au match suivant. À son dernier duel, Richelieu-Yamaska a été défait 2 à 1 par leSud-Ouest. ß

image