10 Décembre 2020
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

La COVID-19 n’épargne rien ni personne, pas même les bars de danseuses nues! On a appris récemment dans le Journal de Montréal que le propriétaire du bar Le Zipper de Saint-Hyacinthe, et de quelques autres établissements du genre dans la région de Montréal, avait déposé une poursuite devant la Cour supérieure contre le gouvernement. L’homme d’affaires Qi Chen conteste le fait que les bars de danseuses soient exclus des programmes d’aide financière mis sur pied par Québec en temps de pandémie, jugeant les rejets qu’il a essuyés comme étant « arbitraires, injustes et inéquitables ».

Daniel Castonguay, ancien directeur général du Centre de santé et des services sociaux (CSSS) Richelieu-Yamaska, devra relever un nouveau défi. Devenu PDG du CISSS de Lanaudière, M. Castonguay a été remercié par le gouvernement à la suite de sa gestion du dossier entourant la mort de Joyce Echaquan. On aurait offert à M. Castonguay d’aller prêter main-forte à la campagne de vaccination contre la COVID-19 au ministère de la Santé et des Services sociaux. À l’abri des médias…

Le parti politique Saint-Hyacinthe unie lancé par la candidate à la mairie Marijo Demers en prévision des élections municipales de novembre 2021 commence à prendre forme. Pour l’instant, son entourage est formé de membres de tendances politiques et d’expériences assez diversifiées. Elle est secondée par Jean-Frédéric Vaudry, Carl Vaillancourt et Anne-Marie Saint-Germain. Les deux premiers peuvent être associés au Bloc québécois et la dernière au NPD. Tout cela avec une cheffe qui a défendu les couleurs de Québec Solidaire aux dernières élections provinciales dans le comté de Saint-Hyacinthe.

image