17 Décembre 2020
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

Lu avec intérêt dans La Presse+, un reportage sur les démarches du géant de l’alimentaire Loblaw pour trouver des personnes intéressées à acheter l’un des 22 supermarchés (sur 84) qu’il exploite actuellement au Québec à titre de magasin corporatif. Les intéressés à devenir franchisés et à opérer étroitement ces Provigo, dont celui de Saint-Hyacinthe, n’auront qu’à débourser la somme de 50 000 $. Une aubaine, n’en doutez pas. Au terme d’une entente de 10 ans, on laisse entrevoir, outre le versement d’un salaire annuel, un gain potentiel de 400 000 $ dans le cas des plus petites surfaces. À qui la chance?

Puisque le projet immobilier du Groupe Maurice chemine sans obstacle jusqu’ici, il y a fort à parier qu’il donnera le feu vert en 2021 à la construction de son complexe de 384 logements pour retraités dans le stationnement du Provigo du boulevard Casavant. Voilà de quoi consolider l’investissement et assurer à long terme des jours encore meilleurs au franchisé maskoutain.

La fameuse salade de choux du restaurant Ti-Père effectue en quelque sorte un retour aux sources. La recette originale a été récupérée par le Pavillon Service Traiteur, le service de traiteur et de mets préparés du Pavillon de l’érable de Saint-Jude. Le service de mets prêts-à-manger est installé sur la rue Dessaulles à Saint-Hyacinthe, dans les anciens locaux du Ti-Père.

image