6 janvier 2022
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier


Saint-Hyacinthe a encore eu son trois secondes de gloire lors du Bye Bye 2021 à Radio-Canada. Le moment vous a peut-être échappé si vous étiez en train de swinguer ou d’embrasser la compagnie. Dans la tournée régionale des souhaits du Nouvel An, on a pu apercevoir un petit attroupement identifié à la ville de Saint-Hyacinthe. Il s’agissait en fait d’une séquence mettant en vedette Marc-Olivier Hébert, un éducateur spécialisé dévoué de l’école René-Saint-Pierre, en compagnie de quelques élèves de cette école. On devine qu’ils ont sûrement eu plus de plaisir à lancer des confettis qu’à les ramasser!

La Ville de Saint-Hyacinthe recherche activement un citoyen intéressé à compléter son comité de circulation et sécurité routière, un panel où les discussions animées ne manquent sûrement pas vu les nombreux enjeux reliés à cette problématique chez nous. Ce groupe de travail est composé d’un élu municipal, de représentants de la direction générale, du Service des travaux publics et du Service du génie, d’un représentant de la Sûreté du Québec et de deux citoyens maskoutains. Pour chaque dossier, le comité est tenu d’émettre des recommandations au conseil en vue d’améliorer les projets soumis. Le mandat est d’une durée de 2 ans, avec une première réunion en mars prochain. Il faut envoyer son CV et une courte lettre de motivation (?) d’ici le 28 janvier.

À signaler, parmi les exigences recherchées pour siéger au comité de circulation et sécurité routière, on précise que le candidat doit détenir une bonne connaissance du territoire municipal. Il est intéressant de noter que la Ville de Saint-Hyacinthe n’ose pas inclure cette exigence fondamentale quand elle embauche un cadre supérieur…

image