2 Décembre 2021
Saint-Hyacinthe achète un terrain pour construire son cinquième pont
Par: Sarah-Eve Charland
La Ville de Saint-Hyacinthe a acquis un terrain dans l’espoir de construire un cinquième pont sur la rivière Yamaska. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La Ville de Saint-Hyacinthe a acquis un terrain dans l’espoir de construire un cinquième pont sur la rivière Yamaska. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La Ville de Saint-Hyacinthe vient d’acquérir une résidence sur la rue Frontenac permettant d’espérer la construction d’un pont au-dessus de la rivière Yamaska pour rejoindre la rue Saint-Pierre Ouest à moyen terme.

Les élus ont autorisé l’achat d’une résidence à la hauteur de 935 000 $ lors de la dernière séance du conseil municipal le 22 novembre. Le terrain qui comporte une résidence avec deux loyers et trois chalets en location avait été mis en vente récemment. L’ensemble est évalué à 817 000 $ selon le rôle d’évaluation de la Ville et s’étend sur 6426,5 mètres carrés. Étant donné le marché immobilier en effervescence, les élus ont donc voulu agir rapidement afin de mettre la main sur cette parcelle de terrain stratégique.

« On a su que la propriété était sur le marché. Au lieu de permettre une transaction entre deux privés, la Ville a jugé important de sécuriser ce terrain-là. On avait fait la même chose de l’autre côté. Ce qui fait en sorte qu’on met en place les conditions pour réaliser un jour le 5e pont », souligne le directeur général de la Ville de Saint-Hyacinthe, Louis Bilodeau.

La somme de la transaction sera prise à même le règlement d’emprunt de 3,2 M$ effectué cet été.

Les résidents pourront continuer d’y vivre en attendant la construction d’un cinquième pont à cet endroit. L’objectif est donc de relier la rue Frontenac à la rue Saint-Pierre Ouest en prolongeant le boulevard Casavant Ouest. « Dans ma tête, c’est à moyen terme. Ce n’est pas encore totalement défini, mais on prévoit d’être obligé d’acheter deux à trois résidences de chaque côté », affirme le maire de Saint-Hyacinthe, André Beauregard.

Avec le développement du Domaine sur le Vert, la Ville appréhende des problèmes de congestion qui s’amplifient dans le secteur mettant ainsi la construction d’un cinquième pont au sommet des priorités. Le directeur général de la Ville n’avance toutefois pas de date pour la réalisation de cette infrastructure.

La Ville devra acquérir d’autres terrains afin d’avoir l’espace nécessaire à l’emprise du pont. Elle devra aussi obtenir des autorisations du ministère de l’Environnement et du ministère des Transports du Québec.

image